Le Quotidien
En avril 2015, Rubie Bergeron a été contrainte de scinder en deux son entreprise puisque son volet refuge ne cadrait pas avec la réglementation municipale. « Tout a été accepté pour l'endroit où se trouve le refuge, nous sommes en règle et avons les autorisations pour une période de cinq ans », se réjouit-elle.
En avril 2015, Rubie Bergeron a été contrainte de scinder en deux son entreprise puisque son volet refuge ne cadrait pas avec la réglementation municipale. « Tout a été accepté pour l'endroit où se trouve le refuge, nous sommes en règle et avons les autorisations pour une période de cinq ans », se réjouit-elle.

La Passion de Rubie a toutes les autorisations

Isabelle Tremblay
Le Quotidien
La Passion de Rubie d'Alma centralisera cet été tous ses services sous un même toit, soit au même endroit que son refuge animal situé entre Saint-Coeur-de-Marie et Saint-Henri-de-Taillon.