Gérald Savard
Gérald Savard

La MRC du Fjord-du-Saguenay attribue 122 000 $ à cinq entreprises

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Cinq entreprises actives sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay recevront des prêts totalisant 122 000 $ en vertu du nouveau programme Aide d’urgence pour les petites et moyennes entreprises mis en place par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), le 20 avril dernier, en raison de la pandémie de COVID-19.

Le comité administratif de la MRC donne ainsi suite aux recommandations faites par le comité d’investissement en dé́veloppement économique (CIDE).

Selon le préfet Gérald Savard, la pandémie a eu pour effet de générer un plus grand volume de demandes d’aide financière de la part des entreprises, entre autres dans le secteur du tourisme. L’aide accordée prend la forme de prêts (au taux de 3 %) pouvant varier entre 2500 $ et 50 000 $. M. Savard n’était toutefois pas en mesure de préciser combien de demandes ont été déposées, acceptées ou refusées, mais a confirmé que d’autres demandes restent à analyser.

Selon lui, la MRC ne connaît pas pour le moment le montant de l’enveloppe globale qui sera attribuée à la MRC du Fjord-du-Saguenay. Il ajoute cependant que même si cette forme d’aide financière paraît intéressante, la MRC suggère plutôt de loger des demandes au programme fédéral qui offre de l’aide de 40 000 $, sans intérêt durant un an. « En remboursant le prêt avant le 31 décembre 2022, cela entraînera une radiation de 25 % du prêt, jusqu’à concurrence de 10 000 $ », est-il précisé sur le site Web de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Projets structurants

Dans le cadre de sa politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie, les élus ont attribué une enveloppe de 358 000 $ en appui à 23 projets disséminés dans les 13 municipalités. Saint-Fulgence a reçu la plus grosse part, soit 80 000 $, pour la réfection de sentiers pédestres.

Par ailleurs, le conseil de la MRC a adopté une résolution demandant aux deux paliers de gouvernement de prendre les mesures nécessaires afin d’assurer l’accès à l’Internet haute vitesse à tous les citoyens du Québec et de la MRC ainsi que de réduire les délais d’émission des permis pour le déploiement de la fibre optique dans les poteaux et ancrages, dont plusieurs appartiennent à̀ Bell Canada ;

La résolution adoptée sur le modèle de celle de la MRC de Brome-Missisquoi mentionne que la crise sanitaire actuelle et l’isolement qu’elle provoque démontrent à quel point il est nécessaire d’avoir accès à des moyens de communication rapides et performants tels qu’Internet haute vitesse pour toutes les régions.

Une copie de la résolution sera acheminée au député de Dubuc, François Tremblay, ainsi qu’à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Fédération québécoise des municipalités (FQM).