Le préfet Gérald Savard a dressé une liste d’une dizaine de priorités sur lesquelles les élus entendent travailler pendant la prochaine année.

La MRC du Fjord-du-Saguenay adopte un budget de 20,4 M $

Les élus de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont adopté, mercredi soir, un budget de 20,4 M $, en croissance de 3,6 M $ comparativement à l’exercice 2019. Le taux de la taxe foncière applicable aux territoires non organisés (TNO) demeure inchangé à 45 cents du 100 $ d’évaluation.

Selon les explications fournies par la direction, la forte hausse du budget s’explique par les dépenses supplémentaires qui découleront de l’entrée en vigueur prochaine de la collecte des matières putrescibles et de l’achat de 10 800 bacs bruns qui seront distribués sur les territoires des 13 municipalités. L’aménagement d’une nouvelle plateforme au coût de 1 M $, en collaboration avec la Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean, et un montant de 800 000 $ sont prévus pour la collecte et l’achat des bacs et le traitement de leur contenu.

Les municipalités toucheront l’an prochain 650 000 $ provenant de fonds accumulés dans le cadre d’un programme d’aide aux changements climatiques. Un autre million sera destiné à financer des projets forestiers, le développement des sentiers de motoneige et de quad. Selon le préfet Gérald Savard, une partie de ces fonds distribués l’an dernier ont permis l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques dans certaines municipalités. Une nouvelle somme de 100 000 $ apparaît au budget découlant de la nouvelle compétence de la MRC en matière de logement social.

Dans la colonne des revenus, la MRC encaissera de façon non récurrente une redevance de 1,8 M $ provenant d’Hydro-Québec à la suite de l’aménagement de la nouvelle ligne Micoua-Saguenay. M. Savard a expliqué que l’argent touché servira au financement de l’achat des bacs bruns et de la plateforme de traitement des matières.

Le nouveau pacte fiscal signé avec le gouvernement provincial procurera une rentrée de fonds supplémentaire de 250 000 $.

Globalement, la MRC prévoit toucher des revenus de 17,9 M $, comparativement à des dépenses de 16 M $, pour un excédent avant conciliation à des fins fiscales de 1,8 M $. Le budget des TNO prévoit 3,4 M $ en revenus pour des charges de 4,3 M $.

Le préfet Savard a dressé une liste d’une dizaine de priorités sur lesquelles les élus entendent travailler pour la prochaine année. La réalisation des phases 2 et 3 du plan de sécurité civile, la création d’un nouveau poste de coordonnateur au développement touristique ainsi que la poursuite de l’extension de l’Internet haute vitesse sur le territoire figurent dans la liste.