Les membres du conseil de la MRC du Domaine-du-Roy ont adopté une résolution visant à démontrer leur appui à l’organisme Alliance Forêt Boréale après que la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies ait annoncé la suspension du programme de protection des forêts contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette pour l’année en cours.
Les membres du conseil de la MRC du Domaine-du-Roy ont adopté une résolution visant à démontrer leur appui à l’organisme Alliance Forêt Boréale après que la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies ait annoncé la suspension du programme de protection des forêts contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette pour l’année en cours.

La MRC du Domaine-du-Roy repousse le paiement de quotes-parts

La MRC du Domaine-du-Roy fait preuve de souplesse en pleine crise de la COVID-19 et participe à l’effort des municipalités alors qu’elle reporte le versement d’une partie des quotes-parts prévues le 30 juin. Les sommes dues par les municipalités pour les fonctions aménagement et développement, mise en commun de services, administration et circuit cyclable s’élèvent à près de 754 000 $.

En revanche, le projet de règlement présenté lors de la séance du conseil de la MRC de mardi ne permet pas le report des fonctions de gestion des déchets, de transport collectif et adapté ainsi que d’évaluation puisque la MRC doit verser les sommes aux organismes qui assurent ces services.

« Au cours de cette période de la pandémie de COVID-19, plusieurs municipalités de notre territoire ont mis en place des mesures afin de permettre à leurs citoyens de reporter le paiement d’une partie de leur compte de taxes. Ces mesures occasionneront probablement, pour certaines municipalités, des problèmes au niveau de leur fonds de roulement », lit-on dans le document présenté aux élus.

Le projet de règlement prévoit que le versement de juin des quotes-parts soit étalé sur quatre versements, de septembre à décembre. Celui-ci sera déposé pour adoption lors de la prochaine séance du conseil prévue en juin.

Nouvelle chargée de projet

Les MRC du Domaine-du-Roy et de Maria-Chapdelaine ont procédé à l’embauche d’une chargée de projet pour l’élaboration du plan régional des milieux humides et hydriques. Le mandat de cette nouvelle ressource qui se retrouve au sein du Service de l’aménagement du territoire s’échelonnera jusqu’au 16 juin 2022.

Rappelons que la MRC du Domaine-du-Roy a obtenu une aide financière de 83 300 $ du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour l’élaboration d’un plan régional des milieux humides et hydriques.

Le nouveau mandat est réalisé conjointement par les deux MRC qui se partagent ainsi les dépenses qui en découlent.

Par ailleurs, les membres du conseil de la MRC du Domaine-du-Roy ont adopté une résolution visant à démontrer leur appui à l’organisme Alliance Forêt Boréale après que la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies ait annoncé la suspension du programme de protection des forêts contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette pour l’année en cours en raison des mesures de prévention qu’oblige la COVID-19. La SOPFIM prévoyait une saison record de pulvérisation représentant 665 000 hectares dans quatre régions du Québec.

« Je pense qu’il faut se protéger et donner notre appui. On doit s’assurer qu’il y a un suivi par rapport à l’épandage », a affirmé le préfet de la MRC, Yanick Baillargeon.