La MRC de Lac-Saint-Jean-Est réitère son appui envers le tracé sud pour le prolongement de l’autoroute Alma-La Baie.
La MRC de Lac-Saint-Jean-Est réitère son appui envers le tracé sud pour le prolongement de l’autoroute Alma-La Baie.

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est réitère son appui envers l’autoroute Alma-La Baie

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
La MRC de Lac-Saint-Jean-Est joint sa voix à celles des élus d’Alma, et réitère son appui envers le tracé sud de l’autoroute Alma–La Baie.

Les membres du conseil de la MRC font ainsi écho au message qui avait été lancé précédemment dans la séance publique du conseil d’Alma le 5 octobre dernier.

Le maire Marc Asselin, conjointement avec l’ensemble des élus municipaux, avait alors demandé à ce que le tracé sud soit l’option retenue par le ministère des Transports (MTQ) dans la poursuite de l’autoroute Alma-La Baie.

C’est que les élus craignent la réouverture du débat concernant le prolongement attendu de cette route régionale. Comme Le Quotidien l’a révélé en septembre, un nouveau scénario serait présentement à l’étude par le MTQ, incluant la construction de deux routes pour contourner Saint-Bruno. L’une à quatre voies divisées sur le tracé nord vers Alma, et une route secondaire sur le secteur sud, entre Hébertville et Saint-Bruno.

Lors de séance du conseil de la MRC, mercredi, le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, a souligné que le tracé sud, privilégié par l’organisation depuis 2008, fait historiquement l’unanimité en matière régionale. L’organisation a donc adopté une résolution afin de certifier que la MRC de Lac-Saint-Jean-Est soutient toujours cette option.