Le président d’honneur des activités de financement de la Fondation du père Armand, Éloi Boudreault, accompagne différents intervenants et participants au brunch de dimanche, dernière activité de l’année dans la région.

La mission du père Armand Gagné perdure

Le traditionnel brunch de la Fondation du père Armand a de nouveau atteint sa mission, dimanche matin, en réunissant plus de 100 personnes dans la salle de l’Ordre loyal des Moose, à La Baie. L’événement était la troisième activité de financement de l’année de la fondation, dont la mission est d’assurer le fonctionnement de l’hôpital pour enfants de Champerico, une petite ville du Guatemala.

Les organisateurs ont préféré ne pas dévoiler le montant amassé, mais ils ont pu dire mission accomplie après avoir vendu 150 billets. Il s’agissait de la troisième activité-bénéfice de l’année pour la Fondation du père Armand, après un souper spaghetti et un brunch à l’érablière Sucre d’or de Laterrière.

Propriétaire d’Éloi Boudreault construction, Éloi Boudreault était le président d’honneur pour la durée de la dernière année. Père de deux enfants, l’entrepreneur a été interpellé par la mission de la fondation, qui vient en aide aux jeunes enfants du Guatemala, souvent touchés par la malnutrition ou différentes maladies infantiles.

« Ici, on ne connaît pas ça, mais il ne faut pas oublier que des enfants ailleurs dans le monde n’ont pas cette chance, a mentionné Éloi Boudreault. La mission me touche beaucoup et pour moi, c’est tout à fait normal de redonner un peu de mon temps. On aimerait toujours en faire plus, mais je suis content de pouvoir offrir ma contribution. »

Le père Armand Gagné, originaire de La Baie et aujourd’hui âgé de 87 ans, a inauguré l’hôpital du Guatemala en 1984, permettant ainsi de soigner gratuitement les enfants malades. Il ne pouvait être présent au brunch de dimanche puisqu’il revenait tout juste d’une mission au Guatemala.

Des étudiants du programme de citoyenneté responsable de l’école secondaire des Grandes-Marées contribuent également au financement de la Fondation du père Armand, en vendant différents produits ou en recevant des dons. Les étudiants de quatrième secondaire auront l’occasion de participer à une mission humanitaire.