La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, rencontrera la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

La ministre Nadine Girault en tournée régionale

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, veut « réinventer » la diplomatie québécoise et la mettre au service des régions.

Elle débute une tournée des quatre coins de la province pour mettre à jour la Politique internationale du Québec et élaborer une stratégie de conquête des marchés étrangers. Nadine Girault sera au Saguenay-Lac-Saint-Jean lors des deux prochains jours pour effectuer une série de consultations avec des élus, des organismes, et des entreprises.

Dans une entrevue accordée au Quotidien, la ministre Girault raconte vouloir incorporer les régions dans cette mise à jour et changer la manière dont elles sont incluses dans la diplomatie québécoise.

« Je veux faire le tour et aller chercher le pouls des régions. Nous allons leur demander ce qu’elles font, les défis qu’elles ont, les enjeux », explique-t-elle, précisant désirer expliquer la vision du gouvernement tout en recueillant les suggestions émanant de ces rencontres.

La mise à jour de la Politique vise à mieux positionner le Québec à l’international.

« Ce que je veux dire, c’est que les régions sont au coeur de notre action politique. Le réseau diplomatique du Québec doit se rendre beaucoup plus utile pour toute la population, pour toutes les entreprises, et particulièrement en région. Nos régions ont été un peu malmenées et oubliés, ont doit faire en sorte de mieux les représenter », croit la députée de la circonscription de Bertrand, dans les Laurentides.

Économie

À terme, Nadine Girault veut mettre l’emphase sur les relations économiques au sein de son ministère.

« On a une stratégie au niveau du gouvernement de faire beaucoup plus d’économie, de donner un virage plus économique à nos délégations. On veut en faire beaucoup plus pour les petites et moyennes entreprises qui veulent diversifier leur marché extérieur », explique-t-elle.

Une table ronde regroupant une vingtaine d’entreprises est au menu. La ministre rencontrera les organismes qui travaillent à l’international ou qui font la promotion de la région à l’extérieur, comme le Centre de solidarité internationale, par exemple. Nadine Girault ira aussi s’asseoir avec la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Le prochain arrêt de la tournée des régions sera dans les Laurentides.