Jean-Sébastien David, chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate.

La mine d'Arianne Phosphate reçoit le feu vert de Québec

Le projet de mine d'apatite Lac à Paul a franchi une étape cruciale mardi puisque le gouvernement du Québec a adopté le décret environnemental autorisant l'ouverture et l'exploitation de cette future mine sur le territoire des monts Valin qui devrait se traduire par un investissement de 1,2 G$
Présent à la conférence de presse en compagnie du député de Dubuc, Serge Simard, du préfet de la MRC du Fjord du Saguenay, Gérald Savard et François Gagné, président de la Chambre de commerce du Saguenay ainsi que plusieurs maires, Jean-Sébastien David, chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate a reçu comme un véritable cadeau de Noël l'autorisation tant attendue du ministre de l'Environnement David Heurtel. « C'est une véritable épopée que l'on a traversée. Vous savez qu'un projet minier, c'est long. Depuis 1997, année de la découverte du gisement, on a franchi plusieurs étapes. Aujourd'hui est la plus grande des étapes », a commenté M. David.
// À lire demain dans Le Quotidien.