Le groupe de La Meute, lors d'une manifestation l'an dernier.

La Meute s'arrête à Saint-Félicien

Le groupe identitaire La Meute a tenu une manifestation en début d’après-midi, samedi, à Saint-Félicien. L’événement fut l’un des nombreux prévus à travers le Québec, tel qu’annoncé vendredi par son porte-parole, Sylvain Brouillette.

La Sûreté du Québec n’a reçu aucun signalement durant le mouvement. Le sergent Louis-Philippe Bibeau a rappelé qu’il existait un droit de manifester au Québec, ajoutant que les seules interventions seraient dans le but de prévenir tout acte criminel.

Selon Radio-Canada, une trentaine de membres de La Meute sont débarqués devant les bureaux de Philippe Couillard, à Saint-Félicien. Le convoi a distribué des dépliants informatifs pour expliquer leurs revendications auprès du gouvernement du Québec en ce début de campagne électorale. Si on se fie à ce que le corps policier avait à dire sur le sujet, la manifestation s’est déroulée dans le calme.

Au Saguenay aussi

Selon le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay, Christian Michaud, La Meute a également été visible dans les arrondissements de la Ville de Saguenay. Il n’y a eu aucun débordement et les agents de la paix n’ont pas eu à intervenir.

Par ailleurs, le premier ministre du Québec et député sortant de Roberval, Philippe Couillard, sera de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il débutera sa tournée au Cégep de Chicoutimi pour procéder à un engagement, avant de se rendre au centre d’amusement Savana sur l’heure du dîner. Il prendra ensuite le chemin du Lac-Saint-Jean pour inaugurer son local électoral, à Saint-Félicien.