Le commerce de Roch Delisle a subi un important dégât d’eau le 6 décembre dernier.

La mercerie Laflamme rouvre ses portes

La mercerie Laflamme signature de la rue Racine rouvre ses portes dès samedi matin afin de répondre aux besoins de sa clientèle, surtout en pleine période des Fêtes.

Le commerce de Roch Delisle a subi un important dégât d’eau le 6 décembre dernier à la suite d’un bris du système de gicleurs situé au deuxième étage.

Les dommages ont été évalués à plus de 1,5 million de dollars. 

« Tout le monde dans le magasin a fait un effort supplémentaire afin de nous permettre de rouvrir plus rapidement. À la suite du dégât d’eau, nous ne savions pas vraiment à quel moment nous pourrions ouvrir en raison des travaux à effectuer. Je me devais aussi d’avoir de la marchandise. Tout ça est réglé et on peut répondre aux demandes de nos clients », explique Roch Delisle, lors d’un entretien avec Le Progrès, vendredi après-midi.

« Je ne pouvais pas ne pas pouvoir répondre à ma clientèle. Je ne voulais pas que mes clients se dirigent vers Québec. Un client perdu est difficile à retrouver. Je me suis donc entendu avec la compagnie d’assurances pour conserver tout ce qui avait été épargné par l’eau. Je vais tout vendre à 50 pour cent », indique-t-il.

Même si la boutique est à nouveau ouverte au public, Roch Delisle, propriétaire depuis 30 ans, précise qu’il a l’intention d’effectuer des travaux majeurs à partir du début de 2018.

L’objectif est de créer une boutique au goût du jour et des tendances actuelles en matière de mode.

« D’importants travaux seront effectués, mais le commerce demeurera ouvert. Une partie sera fermée pendant les travaux et l’autre portion sera accessible », conclut M. Delisle.