Le policier Giovanni Grenon (à gauche sur la photo) rend visite aux enfants hospitalisés pour leur remettre un cadeau de Noël depuis 18 ans.

La Médaille du souverain pour Giovanni Grenon

Le policier de la Sûreté du Québec Giovanni Grenon recevra la Médaille du souverain pour les bénévoles, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal de Saguenay. S’il est honoré par la gouverneure générale du Canada, c’est pour son implication auprès des enfants hospitalisés en pédiatrie, aux hôpitaux de Chicoutimi et d’Alma. À la veille de Noël, depuis 18 ans maintenant, le policier se rend au chevet des petits pour leur offrir un toutou et quelques surprises. Honoré, Giovanni Grenon accepte cette médaille, mais tient à la partager avec tous les policiers qui l’ont aidé au fil des dernières années.

Il y a 18 ans, Giovanni Grenon était intervenu sur les lieux d’un accident mortel. Il avait sauvé un petit garçon d’environ quatre ans, dont les deux parents avaient péri dans l’accident. « Je me souviens encore de ses yeux bleus et de ses cheveux frisés. Ça me trottait dans la tête et j’ai décidé de me rendre à l’hôpital pour lui rendre visite quelques jours plus tard », raconte Giovanni Grenon, lors d’un entretien accordé au Progrès.

À ce moment, le policier lui avait amené des cadeaux et en a profité pour remettre un petit présent à tous les enfants hospitalisés à l’unité pédiatrique. « Par une pure coïncidence, j’avais des cadeaux pour tous les petits. Voir le visage des enfants, ça m’a beaucoup touché et je me suis demandé pourquoi je ne poursuivrais pas cette tradition chaque année, quelques jours avant Noël », raconte Giovanni Grenon, qui n’a jamais eu la chance de revoir le petit garçon grâce à qui toute cette histoire a commencé.

Le policier, accompagné de collègues, se rend donc à tous les ans dans les unités pédiatriques des hôpitaux de Chicoutimi et d’Alma, coiffés de tuque de Noël et les bras chargés de cadeaux. À la vue des policiers, les yeux des petits patients s’illuminent, heureux de recevoir cette visite inattendue. Curieux, ils se demandent bien ce que la police fait à leur étage.

« Sans toute cette équipe, je n’aurais pas de médaille. Ça m’embarrasse un peu de la recevoir seul et si je pouvais la partager avec tout le monde qui m’a aidé, je le ferais ! », a souligné l’agent de la Sûreté du Québec. « Ce genre d’implication permet aussi de changer l’image de la police. Et recevoir un honneur de la sorte ça nous pousse à continuer, c’est certain », souligne le policier.

M. Grenon aurait pu se rendre à Rideau Hall pour recevoir sa médaille, mais il a choisi Saguenay comme lieu de cérémonie.

« Je souhaitais recevoir cet honneur chez nous, avec les gens de la place », a souligné le policier.

La Médaille du souverain pour les bénévoles reconnaît les réalisations bénévoles qualifiées d’exceptionnelles de Canadiens partout au pays, dans un large éventail de domaines. Elle est octroyée par la gouverneure générale du Canada, Julie Payette.