Le Quotidien
Le chef-propriétaire du Bistro D, David Rousseau, a dénoncé la malpropreté du haut de la rue Racine et l’absence d’intérêt de la Ville pour ce secteur de restauration qui accueille les visiteurs.
Le chef-propriétaire du Bistro D, David Rousseau, a dénoncé la malpropreté du haut de la rue Racine et l’absence d’intérêt de la Ville pour ce secteur de restauration qui accueille les visiteurs.

La malpropreté de la rue Racine dénoncée

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Selon le chef-propriétaire du Bistro D, David Rousseau, le haut de la rue Racine transpire la « grisaille » et les services de Saguenay ne semblent pas accorder une grande importance au nettoyage des bordures de trottoir, des cages d’escalier et de la passerelle de l’autogare, sans parler des campeurs de la Zone portuaire qui utilisent sans permission des bennes à ordure des propriétaires d’immeubles.