Sébastien Comeau, chef de la planification à la Société de transport du Saguenay, et Jean-Luc Roberge, directeur général de l’organisation, présentent la nouvelle ligne rapide, la ligne 175, qui entrera en fonction sur le boulevard Talbot, à Chicoutimi, à partir du lundi 9 avril.

La ligne 175 débute le 9 avril

La Société de transport du Saguenay (STS) déploiera sa nouvelle ligne rapide sur le boulevard Talbot, à Chicoutimi, au début du mois d’avril. La ligne 175, qui offrira des passages aux 15 minutes aux heures de pointe, entrera en fonction le lundi 9 avril, date à laquelle plusieurs circuits de quartier se transformeront également en ligne directe.

Cette réorganisation du réseau de transport en commun dans le secteur de Chicoutimi marque une première refonte majeure en 15 ans pour la STS, a souligné le directeur général de l’organisation, Jean-Luc Roberge, à l’occasion d’une entrevue accordée au Quotidien.

La nouvelle ligne rapide, dont le projet avait été annoncé au printemps dernier, desservira le boulevard Talbot, plus précisément à partir du boulevard du Royaume, jusqu’à la rue Chabanel. Le circuit empruntera ensuite les rues St-Vallier et Racine, afin de rejoindre le terminus du centre-ville de Chicoutimi.

La ligne 175 passera ainsi par l’Université du Québec à Chicoutimi, par le Cégep de Chicoutimi et devant l’hôpital de Chicoutimi. En direction sud, le parcours empruntera la rue des Roitelets, en arrière de Place du royaume. Le nom de la nouvelle ligne fait d’ailleurs écho à la route 175, prolongement du boulevard Talbot qui traverse la Réserve faunique des Laurentides.

En matinée et en fin d’après-midi, aux heures de pointe, des autobus circuleront dans les deux directions aux 15 minutes, puis aux 30 minutes, le reste de la journée.

« Cela va nous permettre d’offrir plus de services, à plus de passagers et à une plus grande fréquence, a mentionné M. Roberge. Les sites d’achalandage de la clientèle pourront être mieux desservis. »

Quartiers de Chicoutimi

La STS a profité de l’occasion pour revoir également le réseau qui dessert les quartiers de Chicoutimi. Une dizaine de circuits en boucle se transformeront ainsi en lignes directes. « C’est un réajustement important dans nos façons de faire actuellement », a exprimé M. Roberge.

Le plateau des Saguenéens, le centre-ville, ainsi que les quartiers Côte Réserve, Rivière-du-Moulin, des Oiseaux, des Écrivains et Notre-Dame bénéficieront de ces changements, a énuméré Sébastien Comeau, chef de la planification à la STS.

« La fréquence sera doublée avec les lignes bidirectionnelles, les usagers vont sauver du temps et les correspondances seront plus faciles », a-t-il expliqué.

« On connaît très bien les quartiers, a ajouté Jean-Luc Roberge. On dessert les mêmes quartiers, mais différemment. »

Le réseau connaîtra également des modifications la fin de semaine : les circuits seront dorénavant les mêmes que la semaine, afin que les passagers s’y retrouvent plus facilement. Pour l’instant, les heures de service demeurent les mêmes, mais la fréquence de certaines lignes sera augmentée.

Stationnement incitatif de 40 places

Pour augmenter l’achalandage des autobus, la STS mise en outre sur l’offre d’un stationnement incitatif gratuit d’une quarantaine de places à partir du 9 avril, sur le boulevard Talbot, près du Salon Plasmavie Saguenay.

« C’est un endroit qui nous apparaissait stratégiquement bien situé, autant pour les gens de Jonquière ou de La Baie qui se rendent à Chicoutimi à partir de l’autoroute », a mentionné M. Comeau. Le boulevard Talbot bénéficiera également de différents aménagements qui permettront éventuellement d’ajouter des abris.

Journées d’information

Les usagers pourront se préparer à ces changements en consultant le site Internet de l’organisation et en rencontrant l’équipe de la société de transport qui sera au terminus du centre-ville de Chicoutimi les 4 et 5 avril, de 7 h à 9 h et de 15 h à 18 h, pour présenter les modifications au réseau et répondre aux questions des usagers.

La ligne 175 sera desservie aux 15 minutes pendant les heures de pointe.

Prochaine étape: Chicoutimi-Nord, Jonquière et La Baie

La Société de transport du Saguenay (STS) poursuivra la refonte de son réseau au courant de 2018 dans les secteurs de Chicoutimi-Nord, de Jonquière et de La Baie, afin d’améliorer la fréquence et la rapidité du service.

« La prochaine étape est de redéfinir les autres secteurs. Nous allons consulter la population et les partenaires et rencontrer les gens qui ont des intérêts afin d’offrir un meilleur service », a exposé Jean-Luc Roberge, directeur général de la STS.

Les premières consultations menées à Chicoutimi dans le cadre de la première révision du réseau, qui entrera en vigueur le 9 avril, ont montré que les usagers jugent le temps de transport en autobus trop long, en raison des nombreux détours des circuits de quartier et du temps de correspondance trop long entre certains circuits. « Nous voulons proposer une nouvelle façon de desservir », a assuré le directeur général.

Les résultats de l’enquête Origine-destination du ministère des Transports, qui évalue la provenance des usagers de la route, ont également été utilisés par la STS dans la refonte du réseau de Chicoutimi. 

L’exercice de révision est réalisé à l’intérieur des budgets de fonctionnement habituels de la STS, a précisé le directeur général, ce qui ajoute au défi que doit relever l’équipe actuellement.

M. Roberge a souligné par ailleurs que l’aménagement de la station multimodale à l’Université du Québec à Chicoutimi débutera cet été. Elle prendra place dans le stationnement situé du côté du cimetière Saint-François-Xavier Chicoutimi. La station, que l’organisation voit comme un espace accueillant et sécuritaire, comprendra notamment un café et sera « bien plus qu’un débarcadère », promet-on. Myriam Gauthier