À compter du 5 septembre et jusqu'au 25 septembre prochain, Desjardins entend émettre 135 M$ en actions, selon le plafond fixé par le gouvernement du Québec.

La hausse du CRCD se poursuit

Après six mois d'activité terminés le 30 juin dernier, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) affiche un rendement non annualisé de 3,9 % et un bénéfice net de 68,7 M$, ce qui porte à 13,78 $ le prix de l'action, en hausse de 52 cents comparativement à décembre 2016. L'actif net de CRCD s'élève à 1 811 M$.
Le fonds de capital de risque a des attaches importantes au Saguenay-Lac-Saint-Jean puisqu'il s'agit de  la région-ressource où il compte le plus important nombre d'entreprises appuyées. Au 30 juin 2017, le portefeuille de CRCD et ses fonds partenaires comptait  46,6 M$ d'engagements dans 54 entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont la Fromagerie Albert Perron, Déry Télécom, Groupe Canmec, la Coopérative forestière de Petit Paris et la Microbrasserie Voie maltée. Selon Richard Lacasse, porte-parole du CRCD, au cours de la dernière année, sept prises de participation supplémentaires ont été réalisées pour l'ajout de 2,2 M$ en capitaux neufs. Ces entreprises sont le Restaurant La Cuisine, Déménagement Tremblay Express, Équipement industriel Barsatech, Oxo Fab, Sécuor, et la Microbrasserie la Voie Maltée (Usine).
Depuis le début de l'année, ce ne sont pas moins de 110 M$ qui ont été engagés dans 62 entreprises et coopératives, a expliqué Luc Ménard, chef de l'exploitation de Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif, gestionnaire de CRCD.
Selon la direction du CRCD, les résultats du premier semestre sont largement attribuables à la très bonne performance des entreprises qui composent le portefeuille d'investissements à impact économique québécois présentant un rendement non annualisé de 7,3 %. Le portefeuille des autres investissements, après avoir connu une solide performance au cours des premiers mois de l'année, a été affecté par la remontée des taux obligataires au cours du mois de juin, terminant le semestre avec un rendement non annualisé de 2,5 %. Le rendement composé de l'action est de 5,0 % sur sept ans, soit la période de détention minimale obligatoire des actions de CRCD, auquel s'ajoute le crédit d'impôt obtenu lors de l'acquisition.
À compter du 5 septembre et jusqu'au 25 septembre prochain, Desjardins entend émettre 135 M$ en actions, selon le plafond fixé par le gouvernement du Québec. Le montant maximal de souscription pour 2017 sera de 3 000 $ par personne tandis que le crédit d'impôt provincial a été fixé à 40 % la période de présouscription des actions aura lieu du 5 au 25 septembre prochains.
Au 30 juin 2017, le portefeuille de CRCD et son écosystème regroupait 430 entreprises, coopératives et fonds qui profitaient des 1 065 M$ engagés aux quatre coins du Québec. De ce nombre, un total de 20 coopératives bénéficiaient d'engagements de 194 M$.