Gaston Laforest et André Turcotte lèvent leur chapeau à la population régionale qui s'est montrée généreuse à la Guignolée.

La Guignolée a amassé plus de 348 000 $

La population du Saguenay-Lac-Saint-Jean s'est montrée généreuse plus que jamais en permettant à la Guignolée de la Saint-Vincent-de-Paul de récolter 345 227 $ en argent, auxquels s'ajoutent 2900 $ en denrées et autres pour un grand total de 348 127 $. Si on ajoute la Guignolée des médias qui a amassé près de 300 000 $ pour les soupes populaires et les 50 000 $ du concert-bénéfice du week-end dernier à Jonquière, on frise les trois quarts de millions.
« Nous sommes très satisfaits », disent le président de la SSVP Gaston Laforest et son trésorier André Turcotte. « C'est le fruit du travail des centaines de bénévoles de nos conférences qui ont été présents dans plusieurs commerces de la région la semaine précédente (87 472 $), puis qui sont passés par les maisons (257 755 $).
Malheureusement, les besoins ont augmenté au cours de la dernière année - on estime la hausse à 20 % -, de telle sorte que tous ne seront pas comblés au cours de 2017. Mais comme à l'habitude, les bénévoles de l'organisation feront preuve d'imagination et de débrouillardise pour ne laisser personne mourir de faim. "Dans ces cas-là, on appelle les commerçants et on organise une petite collecte", précise M. Laforest.
La misère ne frappe pas de façon uniforme dans la région. À Saint-Mathias, par exemple, 180 familles ont besoin d'un soutien mensuel. À Saint-Thérèse, c'est 50.
"Aujourd'hui, on a de nouvelles familles qui s'ajoutent. Ça peut être celle d'un travailleur qui vient de perdre son emploi et qui attend ses prestations. À la fin du mois, il doit se résoudre à nous appeler parce qu'il manque d'argent pour l'épicerie. C'est temporaire, mais ça arrive", dit Gaston Laforest.
À Jonquière, la Guignolée a rapporté 36 284 $, 23 950 à Arvida, 73 409 à Chicoutimi, 48 167 à Valin, 28 871 à La Baie, 82 069 à Alma, 18 837 à Dolbeau, 28 000 à Roberval, 3440 à Chambord et 2200 à Saint-Eugène.