L'enquête confirme que le drame survenu à 15h30 samedi sur un terrain situé entre les rangs 8 et 9 à Sainte-Élisabeth-de-Proulx est le résultat d'une mauvaise manoeuvre jumelée à de l'inexpérience.

La grand-mère a perdu le contrôle

Le garçon qui est mort à la suite d'un accident de motoneige à Sainte-Élisabeth-de-Proulx n'avait que 7 ans.
Guillaume Desroches originaire de St-Cyrille-de-Wendover près de Drummondville était venu passer quelques jours dans la famille. C'est sa grand-mère habitant Saint-Eugène d'Argentenay qui l'a happé mortellement lors d'une fausse manoeuvre.
L'enquête confirme qu'il s'agit d'une mauvaise manoeuvre jumelée à de l'inexpérience qui explique ce drame qui a bouleversé la petite communauté de Sainte-Élisabeth-de-Proulx. «C'est ce que l'enquête a démontré. C'est un triste accident qui n'aura pas de suite judiciaire, car des accusations ne seront pas portées», a motionné le porte-parole de la SQ Jean Tremblay.
Ce dernier confirme que la grand-mère de la victime a perdu le contrôle de la motoneige qu'elle conduisait alors qu'elle descendait une pente. «Des personnes ont dû se tasser rapidement pour ne pas être touchées par la motoneige, mais malheureusement elle a happé l'enfant», a-t-il informé.
Le drame est survenu à 15h30 samedi sur un terrain situé entre les rangs 8 et 9.