Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley

La gestion complète aux Cris

La nation crie de Mistissini sera dorénavant le seul gestionnaire de la réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi, située au nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean et visitée par de nombreux chasseurs et pêcheurs de la région. Cette décision a été prise pour favoriser la participation des communautés autochtones à la gestion et à l'utilisation du territoire.
Depuis 2005, tel qu'il est prévu dans l'entente entre le gouvernement du Québec et les Cris du Québec, communément nommée la Paix des braves, la réserve faunique était gérée conjointement par la nation crie et la Sépaq. Mais le gouvernement du Québec a annoncé, jeudi, qu'il confiait dorénavant l'exploitation de la réserve faunique uniquement aux Cris de Mistissini. 
« La prise en charge de la gestion de la réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi est une très bonne nouvelle pour la nation crie de Mistissini. Cette communauté autochtone du Nord-du-Québec pourra ainsi assurer la mise en valeur de la réserve, de ses infrastructures et des activités qui y sont offertes. Cette initiative permet de favoriser la participation des communautés autochtones à la gestion et à l'utilisation du territoire », a affirmé le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette. 
« L'annonce qui est faite aujourd'hui confirme que la Nation crie de Mistissini est tout à fait apte à assumer ses responsabilités dans le domaine », a ajouté Geoffrey Kelley, le ministre responsable des Affaires autochtones, par voie de communiqué.