Ils ont été des milliers à attendre plusieurs minutes d'avoir la chance de serrer la main du premier ministre du Canada.

La frénésie gagne Roberval

La frénésie et la folie Justin Trudeau ont gagné le souper dans les rues de la Traversée internationale du lac Saint-Jean.
Ils ont été des milliers à attendre plusieurs minutes d'avoir la chance de serrer la main du premier ministre du Canada ou mieux encore prendre un « selfie ». Il était imposant de voir les gens se masser autour de lui en espérant le toucher. Les gens lui criaient de se retourner dans l'espoir d'obtenir un précieux cliché. « Non, mais il est-tu assez beau », a lancé une dame à son amie.
Justin Trudeau a fait une première petite virée vers 17 h avant d'effectuer quelques rencontres avec des gens à la bibliothèque municipale.
Une heure plus tard, il est ressorti pour saluer son hôte, le député de Roberval Philippe Couillard qui était bien heureux de l'accueillir pour cette grande messe populaire.
« Bienvenue chez nous ! Je crois que les gens sont très heureux de te voir » lui a-t-il lancé. « Merci de me recevoir. Je suis très content d'être ici. Ça me fait plaisir », lui a-t-il répondu. « Quel grand plaisir d'être ici, l'accueil est magnifique. C'est une ambiance incroyable. La tourtière est magnifique. Et je vais en manger d'autres », a-t-il ajouté avant de s'engouffrer dans l'imposante foule qui l'attendait.
Un imposant contingent de policiers accompagnait les deux hommes. Il y avait même des agents spéciaux postés sur le toit de l'école Notre-Dame pour surveiller la foule.
Les deux premiers ministres se sont frayé un chemin vers la zone VIP afin de serrer la main des nageurs et des dignitaires. Les athlètes ont apprécié de voir les deux hommes d'État leur accorder tant d'importance. 
Justin Trudeau a pris quelques secondes pour goûter à la tourtière que lui avait préparée le député Denis Lemieux qui se réjouissait d'avoir réussi à le convaincre de se déplacer dans la région.
Des organisateurs libéraux se frottaient les mains de satisfaction d'avoir réussi un aussi bon coup en vue de l'élection partielle qui aura lieu prochainement dans Lac-Saint-Jean.
Ce bain foule et le magnétisme indéniable du premier ministre du Canada va aider le prochain candidat libéral à se faire élire.
D'autant plus que Justin Trudeau a été très généreux. Pendant plus de 90 minutes, il s'est promené à travers la foule. Les gens ont été surpris par tant de générosité.
Mashteuiatsh
Le chef de Mashteuiatsh Clifford Moar a rencontré également Justin Trudeau. « C'est un homme franc qui démontre une belle compréhension de nos enjeux. Je lui ai parlé des négociations de l'Approche commune, de la sécurité publique et de la commémoration des pensionnats autochtones. Il faut trouver des solutions pour ces trois enjeux », a-t-il indiqué.
Élection partielle
Un des candidats potentiels pour l'élection partielle dans Lac-Saint-Jean a pu rencontrer Justin Trudeau.
« Il m'a serré la main et m'a dit bonjour, monsieur Hébert, en me regardant directement dans les yeux. Je sais qui vous êtes. C'est un homme très chaleureux qui a une prestance imposante. Ma rencontre contribue à poursuivre ma réflexion », a commenté Richard Hébert, maire de Dolbeau-Mistassini, sans vouloir en dire plus sur la teneur des discussions qu'il a eues.
Au sujet de l'élection partielle, Justin Trudeau n'a pas voulu dire s'il avait rencontré des candidats et quand se tiendra l'élection partielle. « Monsieur Lebel n'a pas démissionné encore et il continue à garder son salaire. Je suis content de voir l'enthousiasme. J'ai rencontré beaucoup de personnes, je sais que nous allons trouver une bonne personne pour représenter le comté », a-t-il mentionné.