Le père de Thierry Leroux est satisfait de la première collecte de fonds fait en mémoire de son fils.

La Fondation Thierry-Leroux amasse 2500 $

La première collecte de fonds au profit de la Fondation Thierry-Leroux a permis d’amasser 2500 $ qui seront redistribués pour aider les jeunes dans le besoin.

La collecte, dont le montant amassé servira également à la Fondation Jean-Allard, a été tenue à trois intersections du boulevard Talbot, à Chicoutimi, et a mis à contribution 18 bénévoles, ce qui a réjoui l’initiateur du projet, Michel Leroux, père du policier tué par balle dans une communauté autochtone de Lac-Simon en février 2016.

« Nous avons eu la participation de trois membres de la Fondation Jean-Allard, de trois policiers de Saguenay, dont le président du Syndicat des policiers de Saguenay, Luc Gagné, de deux autres policiers amis de Thierry, d’un pompier ainsi que d’Andrée Laforest, candidate caquiste dont le fils étudie en Techniques policières et qui a voulu s’impliquer de façon apolitique, a mentionné M. Leroux.

M. Leroux s’est dit satisfait de la somme amassée, étant donné qu’il ne savait pas trop à quoi s’attendre pour cette première expérience. « Lorsqu’on abordait les automobilistes, on n’avait pas besoin d’expliquer longtemps lorsqu’on disait que c’était une fondation créée à la suite du meurtre du policier Leroux à Lac-Simon »,

Une autre collecte aura lieu le 9 octobre à Alma, avec la collaboration de l’équipe de football des Jeannois, des étudiants en Techniques policières et de policiers autochtones, dont la présence n’est pas confirmée.