La directrice générale de la Fondation OLO, Élise Boyer, se réjouit de l’obtention d’une enveloppe de 4,2 millions $ en provenance du gouvernement provincial.
La directrice générale de la Fondation OLO, Élise Boyer, se réjouit de l’obtention d’une enveloppe de 4,2 millions $ en provenance du gouvernement provincial.

La Fondation OLO très utile dans la région

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien
En 2018, le programme OLO (œufs, lait, oranges) a plus que jamais sa raison d’être. Ici dans la région, 426 femmes vulnérables en ont bénéficié l’an dernier. Il s’agit d’abord d’un soutien pendant la grossesse afin de favoriser la naissance d’un bébé d’un poids acceptable. Mais grâce à une nouvelle enveloppe gouvernementale de 4,2 millions $, la Fondation OLO déploie des actions concrètes dans toutes les régions du Québec, lesquelles ont pour but d’encourager les familles à bien manger, à cuisiner et à consommer leurs repas en famille.