Le Dr Stanley Vollant

La Fondation Asselin reçoit le Dr Stanley Vollant en conférence

La Fondation Asselin du Cégep de Jonquière peut compter sur un invité de marque, pour son brunch annuel, lequel aura lieu le 29 octobre. Le chirurgien innu originaire de la Côte-Nord, Stanley Vollant, considéré comme un modèle de détermination et une personne qui nourrit l’espoir chez les jeunes, s’adressera aux convives à titre de conférencier.

Président de la Fondation, Conrad Masson croit que le parcours du médecin autochtone, qui en a inspiré plus d’un avec ses nombreux pèlerinages, touchera une corde sensible chez les membres de l’auditoire, dont la présence au brunch signifie qu’ils ont à cœur la réussite et l’épanouissement des jeunes.

« Le Dr Vollant est quelqu’un qui encourage la persévérance et le raccrochage. C’est directement dans notre lignée. Son œuvre en est une qui nous parle énormément », a fait valoir Conrad Masson, au cours d’un entretien téléphonique.

Le brunch annuel de la Fondation Asselin en est à sa 7e édition. Chaque couvert coûte 40 $ et inclut la conférence de la personnalité invitée. Pour l’organisme, qui aura bientôt 50 ans, l’activité permet d’amasser des sous qui sont ensuite redistribués dans le milieu. Au fil des ans, la communauté collégiale et régionale a reçu près de 10 millions $ grâce à deux campagnes de financement majeures et aux revenus réguliers.

Selon le président, la Fondation Asselin du Cégep de Jonquière prévoit remettre 168 000 $, cette année. Les étudiants bénéficieront de 32 000 $ en bourses, tandis que 76 000 $ iront en subventions et projets soutenant l’innovation et la recherche. Des bourses de subsistance seront aussi distribuées à des jeunes qui fréquentent l’établissement jonquiérois à hauteur de 26 000 $ et 34 000 $ sont réservés en subventions et projets.

« Les bourses d’aide financière que nous remettons à des jeunes ne vont pas au mérite du meilleur dossier scolaire. On veut permettre à des étudiants qui ont des besoins financiers de rester à l’école. On sait que l’éducation est l’élément de base pour une société prospère », met en relief Conrad Masson.

La Fondation soutient aussi la chaire VISAJ de l’Université du Québec à Chicoutimi et du Cégep de Jonquière, dont la mission est de contribuer au développement et à la mobilisation des connaissances sur les conditions de vie, la santé, l’adaptation et les aspirations des Jeunes.

Cette année, le brunch-bénéfice de la Fondation Asselin se déroule sous la présidence d’honneur de la directrice générale de Nordia, Hélène Deschênes. Selon Conrad Masson, la présidente s’est beaucoup investie dans la cause, ce qui fait en sorte que plusieurs billets ont trouvé preneur grâce à son implication.