La micro-entreprise Semis pour vous à Shefford est portée par la vague de popularité des potagers urbains.
La micro-entreprise Semis pour vous à Shefford est portée par la vague de popularité des potagers urbains.

La folie furieuse pour les semis

La crise de la COVID-19 a eu un effet monstre sur l’entreprise Semis pour vous de Shefford. Portée par l’intérêt marqué pour les potagers urbains, la micro-entreprise a vu la demande exploser pour ses semis de fines herbes, de légumes et de fleurs.

«Dès le début de la pandémie, j’ai senti qu’il y avait un peu une folie autour de l’autosuffisance. L’an passé, j’ai produit 2500 plants. J’ai augmenté ça à 4000 cette année», raconte Chantal Brasseur, qui a commencé à produire et à vendre à très petite échelle des semis il y a sept ans, après avoir eu du succès avec un simple petit pot de basilic qu’elle avait apporté à son travail.

Selon celle qui a aussi démarré une ferme florale l’an dernier, les demandes d’information pour ses produits et même les demandes de conseil en matière de jardinage se sont multipliées au cours des dernières semaines.

Dans les circonstances, elle a revu à la hausse d’au moins 40% le nombre de catalogues qu’elle fait parvenir à sa clientèle. Elle accepte les commandes selon le principe du premier arrivé, premier servi.

«On s’est reviré vite et on s’est adapté. On a augmenté la quantité de nos semis pour répondre à la demande. Le désir d’autosuffisance et d’achat local fait en sorte que ça a explosé. On ne peut pas dire que c’est un problème. C’est plutôt une belle situation», dit Chantal Brasseur.