Il y avait sans aucun doute d'énormes attentes en ce qui a trait au passage de Véronic Dicaire dans la région, car les sièges libres se faisaient rares au Théâtre du Palais Municipal de La Baie, hier soir.

La femme aux mille voix

Pour sa première représentation d'une série de trois à La Baie, l'imitatrice Véronic Dicaire a réuni les voix des plus grands noms de la chanson tels que Beyoncé, Céline Dion et Ginette Reno. À la lumière de l'enthousiasme du public, on peut donc parler d'un véritable triomphe pour l'artiste.
Il y avait sans aucun doute d'énormes attentes en ce qui a trait au passage de Véronic Dicaire dans la région, car les sièges libres se faisaient rares au Théâtre du Palais Municipal de La Baie, hier soir. Visiblement heureuse de la réponse du public, l'imitatrice a ainsi livré une prestation énergique de plus de 120 minutes.
D'entrée de jeu, Véronic Dicaire n'a pas caché que le spectacle qu'elle vient présenter dans la région pour deux autres soirs a été spécialement fignolé pour le public québécois. Comme son autre spectacle produit à Las Vegas est en congé forcé pour une durée de trois mois, l'interprète a décidé de rentabiliser cette pause en s'offrant un tour de la province, et du même coup, une espèce de retour aux sources.
On sentait d'ailleurs une approche très décontractée de la part de Dicaire quant au spectacle d'hier soir, non pas en matière de qualité, mais plutôt en ce qui a trait à la présentation. Outre des projections sur grand écran somme toute génériques et de nombreux numéros où six danseuses accompagnaient l'artiste, la sobriété était plutôt au rendez-vous quant à la mise en scène. De toute évidence, l'équipe de Dicaire a préféré mettre l'accent sur le contenu. Or, on comprend assez rapidement ce choix en constatant l'aisance sur scène de Dicaire et sa facilité à communiquer avec son auditoire.
D'ailleurs, ses échanges avec les fans lui ont valu toute une surprise, car au moment de s'introduire, Dicaire soulignait que trois années s'étaient écoulées depuis son dernier passage dans la région. Alors qu'elle demandait au public à la blague ce qu'il y avait de nouveau à souligner, un spectateur a provoqué l'hilarité chez la foule en répondant: «On a gardé le même maire.»
Évidemment, les spectateurs ont eu droit à un buffet de voix féminines bien connues du grand public telles qu'Adele, Marie-Mai, Lady Gaga et Céline Dion. Tout ça en guise d'entrée seulement. Dicaire a ensuite enchaîné avec un numéro où l'on redécouvrait les tubes sur lesquelles s'abandonnaient les adolescentes au cours des années 80. Parmi les autres numéros dédiés principalement au chant, l'imitatrice a aussi présenté un bloc où le cinéma québécois a été à l'honneur. On a ainsi pu revisiter La guerre des tuques avec L'amour a pris son temps de Nathalie Simard et notamment C.R.A.Z.Y. via la chanson homonyme de Patsy Cline. Bref, un numéro très attendrissant.
Mais là où le talent de Dicaire a été le mieux exploité, c'est lors des numéros trop rares où elle est allée au-delà du tour de chant. Ici, on pense immédiatement au sketch dans lequel on assistait à une émission de télé intitulée La voix de la Star Ac du Choc des familles. Ledit numéro a ainsi permis à l'artiste de susciter de nombreux fous rires, spécialement lors des interventions d'Isabelle Boulay où le célèbre ton constamment mélancolique de la chanteuse a été tourné en dérision.
Mention spéciale aussi au segment du spectacle où Véronic Dicaire s'est amusée à interchanger des textes de chansons. En effet, même le plus rabat-joie des spectateurs ne pourrait pas résister à la relecture de Le Saule d'Isabelle Boulay (eh oui, encore elle!) où les paroles de la chanson ont été remplacées par celles de la très grivoise La p'tite grenouille. Un vrai moment d'anthologie.
Plus axé sur le chant, le spectacle présenté par Véronic Dicaire plaira certainement à ceux et celles qui aiment s'étonner de voir se succéder toutes ces voix bien connues à travers la bouche d'une seule et même personne. Bien que le tout soit orchestré sous le signe de l'humour, on y sourit davantage que l'on y rit. Toutefois, les moments où le jeu de Dicaire est mis à l'avant laissent présager un énorme potentiel humoristique chez l'artiste. Peut-être aura-t-on droit à une telle direction dans un lointain avenir, en considérant le calendrier très chargé de l'imitatrice au cours des prochaines années.
Rappelons enfin que Véronic Dicaire sera à l'affiche du Théâtre du Palais Municipal de La Baie ce soir et demain. Et quant à ceux et celles qui ne réussiront pas à mettre la main sur un billet, ils pourront se réconforter en effectuant une visite dans le hall d'entrée au cours du spectacle. Ceux-là croiront dur comme fer que Céline est dans la place.