André Gauthier est tenu responsable d’une fraude d’environ 30 millions de dollars, alors qu’il aurait plutôt tenté de recouvrer l’argent des investisseurs de la firme Gold AE après avoir constaté les pertes.

La famille d’André Gauthier se prépare au pire

La situation d’André Gauthier, ce Baieriverain emprisonné depuis plus de quatre ans à Oman et aux Émirats arabes unis, ne s’est pas du tout améliorée depuis l’audience tenue devant un tribunal local le 24 décembre dernier. Sa famille proche croit maintenant que seule la diplomatie peut contribuer à tirer l’homme d’affaires de ses geôliers.

Selon le compte-rendu de conversations tenues entre André Gauthier et sa conjointe, Micheline, dans les derniers jours, le Baieriverain demeure toujours en prison avec une santé et un moral fragile, partage son frère Pierre Gauthier.

L’audience du 24 décembre a permis l’acquittement de M. Gauthier sur un quart des chefs d’accusation, sauf que 60 autres chefs ont été retenus parce que le procureur au dossier n’aurait pas respecté certains délais, selon les explications fournies. « Les procureurs ont mentionné que la voie juridique ne permettrait pas la libération d’André. La seule voie possible est la diplomatie et la politique, ont dit les avocats à la sortie du tribunal », affirme Pierre Gauthier.

Ce dernier précise que son frère a discuté avec sa famille, jeudi, et que les propos qu’il a tenus ne sont pas très rassurants. «Il nous demande de se préparer au pire. De la manière dont il s’est exprimé, Micheline nous disait que ce n’était pas très joyeux », affirme le frère du détenu.

Malgré ce pessimisme affiché, les membres de la famille continuent de croire en sa libération. C’est pourquoi une rencontre a été tenue au bureau du député de Chicoutimi–Le Fjord, Richard Martel, pour discuter de la situation. Une demande a été faite afin qu’il rencontre le ministre des Affaires extérieures, François-Philippe Champagne, afin que ce dernier délègue un agent consulaire pour tenter de faire libérer André Gauthier.

Pierre Gauthier croit que la diplomatie peut accomplir bien des choses, à la lumière des événements qui sont survenus en Iran avec l’attaque d’un Boeing ukrainien transportant 57 citoyens canadiens. Les interventions politiques ont permis une reprise du dialogue.

Pierre Gauthier convient que les relations entre le Canada et les Émirats arabes unis sont meilleures qu’avec l’Iran.