Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

La direction du Beauvoir déplore une nouvelle directive gouvernementale

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Malgré qu’aucun cas positif à la COVID-19 n’ait été déclaré entre les murs de la Villa Beauvoir à Alma, la direction a été obligée de fermer sa salle à manger à ses résidents et les repas sont désormais servis dans les chambres, et ce, jusqu’au 8 février prochain. Une situation que déplore vivement le directeur général David Boily.

« Notre résidence n’a aucun cas positif et aucune éclosion depuis le début de la pandémie, alors pourquoi isoler nos résidents dans leur chambre, sans salon, sans salle à manger, sans loisirs et sans visites, sans compter toute la réorganisation et la baisse de qualité qu’engendre la livraison aux chambres. C’est avec ferveur que je dénonce cette situation qui risque de dégrader inutilement et substantiellement la santé mentale de nos résidents, qui ont déjà fait de nombreux sacrifices, alors que la prévention du déconditionnement est censée être une priorité », a exprimé M. Boily.

En effet, le 7 janvier, le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean a fait savoir par courriel, à l’ensemble des résidences pour aînés de la région, que le gouvernement était pour demander la fermeture des salles à manger à compter du 9 janvier. La directive officielle est finalement tombée le 11 janvier, ce qui a immédiatement choqué M. Boily.

« Il est extrêmement difficile pour nous de comprendre la pertinence de cette nouvelle mesure considérant les dommages sur le déconditionnement de notre clientèle. Depuis mars 2020, jamais nous n’avons remis en cause les recommandations ou directives du gouvernement et, au contraire, nous les avons appliquées avec rigueur et professionnalisme, mais cette nouvelle mesure semble appuyée simplement sur la peur de surcharger les hôpitaux », dénonce David Boily, qui martèle qu’aucun cas de COVID-19 n’a été déclaré dans la résidence de 109 unités.