La Dégustation de prestige rapporte 61 000 $ à la Fondation de ma vie

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Forte d’une première expérience vécue au printemps dernier avec son souper homards mis en place avec la Maison de soins palliatifs, la Fondation de ma vie a revisité la formule, à l’occasion de sa Dégustation de prestige annuelle, ce qui lui a permis d’amasser 61 000 $.

Selon Nathalie Gagné, directrice communications et marketing à la fondation, la Dégustation de prestige a permis d’innover en offrant une dégustation cinq services à saveur boréale, préparée par des restaurateurs et des commerçants du Saguenay et du Lac-Saint-Jean, le tout livré directement à la maison.

« Nous avions 200 boîtes gastronomiques pour deux personnes à offrir et elles ont toutes trouvé preneurs. Nous avons même reçu des suppléments de revenus en dons », affirme Mme Gagné.

Plus d’une cinquantaine de bénévoles ont participé à la préparation et à la livraison des boîtes repas, samedi dernier, et ce, en moins de deux heures.

Mme Gagné a adressé des remerciements particuliers au grand partenaire Banque Nationale et aux nombreux commanditaires et fournisseurs, grâce auxquels ce projet a pu faire tant d’heureux samedi soir.

Interrogée afin de savoir si d’autres événements du genre sont en préparation, Mme Gagné a indiqué que la direction de la fondation est en réflexion pour organiser quelque chose pendant la période des Fêtes.

« Depuis le début de la crise, toute l’équipe de la Fondation de ma vie est à pied d’œuvre et demeure à l’affût du moindre projet susceptible de supporter concrètement les équipes soignantes de notre hôpital et le personnel de nos CHSLD qui ne ménagent ni leur temps ni leurs efforts dans leur engagement à nous soigner et à nous protéger », mentionne Jean-François Girard, président du Conseil d’administration de la Fondation de ma vie.