La crue débute, mais n’inquiète pas

Les bonnes quantités de pluie annoncées pour les prochains jours au Saguenay-Lac-Saint-Jean ne devraient pas créer de problèmes particuliers dans les bassins d’eau de Rio Tinto.

Dans la dernière édition de l’À Prop’eau de la multinationale, on y précise que la crue des eaux commencera dans les prochains jours. Les dirigeants mentionnent que pour déterminer la date de départ de la crue, l’apport du ruissellement sur le bassin doit dépasser 1000 mètres cubes par seconde durant trois jours consécutifs.

«Cette marque devrait être atteinte au courant de la fin de semaine, alors que près de 15 millimètres de pluie sont attendus sur le bassin pour les sept prochains jours. Cette pluie vient s’ajouter aux 34 mm reçus dans la dernière semaine, dont 14 mm uniquement pour la journée de jeudi», écrit-on dans le document.

Malgré cet apport d’eau important, la situation ne devrait pas être inquiétante pour qui que ce soit, car les réservoirs sont à leur plus bas actuellement.

Ils sont favorablement positionnés pour absorber les pointes de crue à venir. Le niveau du lac Saint-Jean est actuellement (en date du 19 avril) à 97,43 mètres et la tendance était à la hausse.

«Énergie Électrique planifie et ajuste ses opérations quotidiennement en fonction des prévisions météo. Notre équipe mise sur des données actualisées plusieurs fois par jour et une sur la vaste expérience de ses membres», ajoute-t-on.

Énergie Électrique devrait ouvrir l’évacuateur numéro 4 de la Centrale d’Isle-Maligne au cours de la prochaine semaine et le groupe pourrait, en se basant sur les prévisions actuelles, faire de même avec l’évacuateur numéro 3 avant la fin du mois d’avril.

Le ruissellement est à 66 pour cent de la normale, mais là aussi la tendance est à la hausse. On prévoit que ce ruissellement sera à 85 pour cent de la normale pour la prochaine semaine.

D’autre part, Énergie Électrique de Rio Tinto ne prévoit aucun déversement de la rivière Péribonka, la rivière Grande-Décharge et la rivière Saguenay.

Il y a par contre un déversement en cours à la rivière Petite Décharge et les déversoirs 5 et 7 sont complètement ouverts.

Les responsables précisent aussi que le niveau en amont de la Centrale Isle-Maligne (Dam-en-Terre) est à 94,15 mètres, le débit est de 1106 mètres cubes à la seconde et est en hausse.