Hugues Larouche (Fonds de dotation santé Jonquière), Claude Hubert (Association des parcs industriels de Jonquière) et Frédéric Lessard (Événement 123 go) se rassemblent pour la santé et la coopération.

La course Alexis le trotteur revit

La légende d'Alexis le trotteur, l'homme qui courait plus vite qu'un train, va revivre le 16 septembre 2017 dans le cadre d'une course à obstacles au profit du Fonds de dotation santé Jonquière et pour promouvoir l'Association des parcs industriels de Jonquière (ADPIJ).
Les organisateurs visent la participation de 30 à 40 équipes provenant des entreprises des trois parcs industriels de Jonquière pour cette expérience considérée comme unique. 
La course vise deux objectifs particuliers. Remettre de 5000 $ à 10 000 $ au fonds de dotation pour cette première édition et créer une énergie autour des entreprises des parcs industriels de façon à augmenter les effectifs de l'association qui compte actuellement 70 membres sur les 147 entreprises en place.
Les 12 défis d'Alexis le trotteur amèneront les quatre membres des formations à utiliser la force, l'agilité, la vitesse et l'ingéniosité sur le parcours de 5,3 kilomètres dans les rues du parc industriel de Jonquière. 
Les participants seront appelés à ramper, passer au travers un champ de pneus, à utiliser des cordes pour franchir un obstacle et même à pousser une roue de train sur une distance de 40 mètres. Il y aura aussi des énigmes.
idée commune
L'idée de créer un événement comme celui-là et d'associer la santé et les parcs industriels est venue du président d'honneur, Claude Hubert, (Transcol) et des gens du fonds.
« Nous cherchions une activité pour mobiliser les gens et en faire un happening. Au même moment, j'ai eu une discussion avec la directrice du fonds (Sandra Lévesque) qui m'a parlé de l'activité. Nous avions le même projet en tête et nous avons décidé de nous unir », de dire M. Hubert.
Le président du conseil d'administration du Fonds de dotation, Hugues Larouche, ne cache pas que son organisation est toujours à la recherche de nouvelles idées de financement et que l'offre des parcs industriels tombait à point.
« Nous avons pu identifier une idée commune. L'association veut dynamiser ses parcs industriels et nous voulons miser sur la santé, la sécurité et les saines habitudes de vie. Nous allons amener une touche santé au défi », indique M. Larouche.
pas une compétition
Il va sans dire que l'événement ne représente pas une compétition officielle. Elle sera tout au plus amicale.
Chaque équipe de quatre participants devra compter sur trois employés de l'entreprise et les responsables souhaitent des formations mixtes.
« L'idée est de développer une course accessible à tous et de permettre la consolidation dans les équipes. Les départs se feront par vague. Le but est d'en faire une fête, dynamiser les parcs industriels et les faire connaître aux participants » note Frédéric Lessard, d'Événement 123 go, organisateur de ces courses. 
Le coût de l'inscription a été fixé à 450 $ par équipe (membre de l'association) et à 550 $ pour les autres. Si celles-ci veulent devenir membres, elles auront droit à un rabais de 100 $ pour l'inscription...
Il devrait y avoir une quinzaine d'obstacles et d'énigmes à résoudre sur le parcours...
Pour ceux qui ne connaissent pas Alexis Lapointe dit le trotteur, il est né en 1860 à La Malbaie. Il se distingue en étant persuadé qu'il est un étalon né sous une forme humaine.
Alexis Lapointe aurait réussi de nombreux exploits, même si certains croient plutôt qu'il s'agit d'un mythe. Il a affronté des chevaux dans des courses et a même couru 146 kilomètres entre La Malbaie et Bagotville plus rapidement que son père qui avait pris le bateau...