La consule générale de France à Québec, Laurence Haguenauer, est entourée à gauche par le consul honoraire François Brochet et à droite par le maire Jean Tremblay.

La consule de France satisfaite

La Consule de France à Québec, Laurence Haguenauer, a complété mardi la série de rencontres prévues avec divers acteurs socio-économiques et politiques de la région en se montrant satisfaite des discussions entreprises lors de cette première sortie au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Qualifiant elle-même la visite de découverte des problématiques régionales, Mme Haguenauer a pu discuter de développement minier, de stratégie maritime et de la mise en place du Plan nord avec le maire de Saguenay, Jean Tremblay. « J'ai discuté avec le maire Tremblay et le préfet Gérald Savard de la possibilité d'augmenter la coopération entre différentes villes de la région via le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée. Ils ont semblé très intéressés par l'élaboration de projets entre différentes collectivités » affirme la consule.
Coopération possible
Mme Haguenauer a évoqué la possibilité que des entreprises puissent coopérer, citant la présence d'un parc éolien important au Saguenay (dans le parc des Laurentides) et la collaboration avec le Festival REGARD comme étant des exemples à explorer.
Le traité de libre-échange entre le Canada et la Communauté européenne a fait l'objet de discussions lors de la rencontre avec le député fédéral de Chicoutimi-Le-Fjord, Denis Lemieux. 
Malgré les inquiétudes soulevées des deux côtés de l'Atlantique, entre autres dans l'industrie fromagère, Mme Haguenauer croit que des opportunités s'offriront aux entreprises.
« Le protectionnisme n'est pas la bonne solution. Il y a des possibilités de travailler pour faire des choses en commun. »
Le déjeuner tenu au Centre opérationnel Aluminium avec Frédéric Laroche, directeur du Centre de recherche et développement d'Arvida et directeur des relations intergouvernementales et Robert Lavoie, directeur de projet, lui ont permis d'en apprendre davantage sur les travaux effectués à Arvida, d'autant plus qu'un laboratoire de recherche existe sur le territoire français à Saint-Jean-de Maurienne. 
Même si elle n'est pas spécifiquement affectée aux affaires militaires, Mme Haguenauer a pu s'entretenir avec le commandant Darcy Molstad après avoir visité les installations ainsi que les hangars abritant les avions CF-18.
Ressortissants français
À quelques reprises, elle a pu discuter avec ses concitoyens installés dans la région qui sont au nombre de 2500 oeuvrant à titre d'étudiants, restaurateurs, dirigeants d'entreprises et autres. Elle a souligné que la région est la seule au Québec à disposer d'un consul honoraire avec la présence du docteur François Brochet.
Mme Haguenauer a été nommée consule générale de France à Québec le 10 mai dernier et est entrée en fonction le 1er septembre. 
De 1997 à 2000, elle a joint l'ambassade de France au Canada en qualité de première secrétaire.