La conjointe du «Bourreau de Chicoutimi» plaiderait coupable

La conjointe du « bourreau de Chicoutimi », qui a fait cinq enfants à sa belle-fille entre 1993 et 2013, devrait plaider coupable vendredi matin à des accusations réduites alors qu’elle faisait face au départ à deux accusations d’agression sexuelle.

La nouvelle a été annoncée lundi en Cour du Québec par les procureurs au dossier. Il s’agit d’une triste histoire de mœurs qui a perduré pendant 10 ans à Chicoutimi.

L’individu avait des relations sexuelles avec la fille de sa conjointe et a eu cinq enfants. Ce dernier est toujours derrière les barreaux.

Selon les explications fournies par Me Jean-Marc Fradette qui assure la défense de la conjointe du « Bourreau », les procureurs au dossier ont convenu pour modifier les accusations d’agression sexuelle à négligence criminelle.

La conjointe va présenter un plaidoyer de culpabilité et les procureurs s’entendent sur un historique des faits au cours des événements.

Les avocats présenteront de plus au juge qui entendra l’affaire une suggestion commune pour la sentence.