Les partenaires du milieu étaient réunis la semaine dernière à Saint-Gédéon pour relancer les activités du RAJ-02.

La compétence des jeunes à l’avant-plan

« Il faut créer un sentiment de compétence chez les jeunes, pas seulement d’appartenance. » Le président du Regroupement action jeunesse 02 (RAJ-02), Pierre-Luc Dufour, a de grandes ambitions pour son organisation.

Après quelques années d’absence, le RAJ-02 revient avec un nouvel élan et un nouveau conseil d’administration et souhaite redevenir le porte-voix des jeunes de la région.

« La jeunesse doit réaliser qu’elle est le moteur du changement au Québec. Et ce changement, il va passer par l’engagement citoyen, notamment par son vote lors des prochaines élections provinciales à l’automne », pointe par voie de communiqué le président, estimant que la compétence des jeunes peut contribuer au développement de la région.

En ce sens, le conseil d’administration a demandé aux partenaires du milieu de mettre en place des initiatives pour susciter davantage la participation citoyenne et électorale, notamment chez les 18-35 ans. Ces partenaires, provenant du domaine de la santé, de l’éducation et des différents paliers gouvernementaux, étaient d’ailleurs réunis, la semaine dernière à Saint-Gédéon, pour relancer les activités du RAJ-02.

« Le conseil d’administration est très dynamique et tout le monde a à cœur de continuer à assurer une présence jeunesse avec les différents intervenants régionaux. En plus, on possède tous un réseau de contacts très différents et ça donne de beaux résultats. C’est le message qu’on voulait envoyer à nos partenaires », souligne M. Dufour.

Le RAJ-02 avait cessé ses activités à la suite de coupes survenues en 2015 par le gouvernement libéral. À l’époque, le RAJ-02 représentait les intérêts de la jeunesse sur diverses instances et tables de concertation, en plus d’avoir des ententes avec plus d’une trentaine de partenaires.