La chaîne C Hotels cède la parole aux investisseurs

Les dés sont joués. À partir d'aujourd'hui, ce sont les investisseurs qui détermineront si le site du village alpin du Valinouët suscite assez d'intérêt pour y faire l'acquisition de l'une des 50 unités (suites et condominiums) de la Cache des Monts Valin, dont la réalisation permettrait de relancer la station de ski sur de nouvelles bases avec des investissements de 15 millions $.
Hier soir, les représentants de C Hôtels, la chaîne beauceronne qui a préparé le projet immobilier, a tenu une première réunion d'information en présence de 60 personnes. On y a donné les grandes lignes du financement de ce projet. La Coopérative du mont Victor, qui gère le domaine skiable, a de son côté présenté sa partie de projet pour la construction d'un nouveau centre d'accueil, soit le futur chalet de ski.
Le directeur général de la coopérative, Roberto Tremblay, a été catégorique quand il a mentionné que sans la concrétisation de ce projet, il sera difficile d'assurer la pérennité du centre de ski. La coopérative n'aura jamais les moyens de financer le remplacement du chalet actuel et devra gérer une décroissance lente du site, ce qui aura un impact négatif considérable sur les 500 chalets du village alpin à court et moyen terme.
Gestion centralisée
Les acheteurs des 50 unités qui composent le complexe de location feront ainsi partie d'un groupe de propriétaires dans une structure de condominium. Les revenus de location seront donc concentrés dans une seule enveloppe et répartis équitablement entre les propriétaires à partir d'un logiciel de gestion spécialement conçu pour ce type de projet.
Selon Jean Grégoire, le grand patron de la chaîne C Hôtels, son entreprise se retirera du projet lorsque toutes les unités seront vendues. Une structure sera alors mise en place pour assumer la gestion du complexe. 
La chaîne beauceronne demeurera cependant présente dans le paysage du Valinouët puisque le complexe sera intégré dans le réseau hôtelier québécois de cette marque. C Hôtels agira de plus en soutien technique à la gestion, aux achats et à la publicité.
Les prix de vente des condominiums et des suites devant faire partie du complexe vont de 325 000 $ (avec une mise de fonds de 30 000 $) au plus bas prix pour une suite à 240 000 $ (avec une mise de fonds de 10 000 $). 
Selon les chiffres fournis hier, à long terme, l'investisseur devrait réaliser un rendement de l'ordre de 15 %. Le tout étant basé sur des locations s'étalant sur une période de 12 mois.
Véritable transformation
Selon Roberto Tremblay, le Valinouët subira une véritable transformation sous l'impulsion de ce projet. 
La coopérative, avec la vente des condotels, pourra réaliser le projet de construction de son nouveau chalet et de son centre d'accueil. L'objectif étant de créer une toute nouvelle destination 4 saisons dans les monts Valin avec comme base centrale le nouveau complexe. 
Des activités de pêches, quad, randonnées à chevaux et autres sports ou loisirs se grefferont à l'offre de produits pour attirer les clients qui permettront de rentabiliser les opérations du nouveau complexe d'hébergement.
Hier, plusieurs propriétaires de chalets du village alpin ont applaudi cette initiative. Ils y voient un premier projet d'investissement structurant dans le village alpin.
Les échéanciers sont toutefois serrés. Les promoteurs expliquent qu'ils devront avoir vendu 80 % des 50 unités d'ici le premier avril. 
Si jamais les ventes se confirment, le chalet actuel sera démoli pendant que les architectes se mettront au travail. L'objectif était de livrer les 50 unités ainsi que le chalet de ski et les bureaux administratifs pour le 1er décembre 2017, juste à temps pour le début de la prochaine saison de ski.
Réservations
Avant le début de la séance d'information d'hier soir, Jean Grégoire avait déjà reçu trois appels téléphoniques d'investisseurs de l'extérieur qui ont réservé des unités. Il est convaincu que le projet peut attirer d'autres acheteurs de l'extérieur en plus des propriétaires de chalets qui seront les premiers à bénéficier de la concrétisation de ce projet immobilier.