Le premier ministre Philippe Couillard assistait à l’inauguration de la caserne de pompiers de La Doré.

La caserne de La Doré inaugurée par le PM

C’est devant une foule de curieux que la nouvelle caserne de pompiers de La Doré a été inaugurée, lundi, en fin de journée. Le premier ministre Philippe Couillard et plusieurs élus du Lac-Saint-Jean ont participé à l’événement.

Celui qui occupe également la fonction de ministre responsable de la région a profité de l’occasion pour confirmer la contribution de 940 000 $ du gouvernement provincial aux nouvelles installations qui totalise un investissement de 1,4 million de dollars. La municipalité d’un peu moins de 1500 habitants a comblé le reste de la facture, un effort financier souligné par M. Couillard. 

L’ensemble des véhicules des pompiers se retrouve maintenant sous un même toit. Le plafond du bâtiment met en valeur le bois, une demande formulée par les pompiers. Les nouvelles installations assurent un travail plus sécuritaire, à plusieurs niveaux, dans un espace plus efficace. L’équipement qui a été ajouté permettra de mieux gérer la contamination croisée et d’effectuer un meilleur nettoyage des équipements. Pour le maire de La Doré, Yannick Baillargeon, c’est un signal de vitalité qui est envoyé avec cette nouvelle caserne. 

Pénurie de main-d’œuvre

À l’image de plusieurs villes et provinces, La Doré doit vivre avec un réel manque de main-d’œuvre. Les besoins se font sentir dans plusieurs entreprises des environs. Le maire de la municipalité d’environ 1400 résidants souligne les besoins courants de l’usine de Produits forestiers Résolu et des Serres Toundra situées à proximité.

Même si trente personnes se sont ajoutées au dernier bilan démographique, la municipalité fait face à un défi de taille. « Attirer les familles, c’est une chose, les garder ici, c’est un autre dossier. Heureusement, depuis les dix dernières années, la population s’est maintenue. Toutefois, nous sommes conscients du travail à faire », ajoute-t-il. 

Yannick Baillargeon prêche pour sa paroisse. Le taux de vie abordable permet à de jeunes familles de s’y établir. L’aspect plein air est un argument de taille pour les amateurs. D’ailleurs, les prochaines années seront consacrées à mettre en valeur la villégiature. Un projet de camping dans le secteur du Moulin des pionniers est d’ailleurs en évaluation. 

La nouvelle caserne représente un investissement de 1,4 million de dollars.