Déjà, une dizaine de fervents amateurs faisaient la file près de la porte d’entrée vers 10h45.
Déjà, une dizaine de fervents amateurs faisaient la file près de la porte d’entrée vers 10h45.

La Cantine Boivin d’Arvida ouvre ses portes

Emilie Gagnon
Le Quotidien
L’inauguration de la nouvelle Cantine Boivin située dans le Carré Davis, à Arvida, a fait bien des heureux, mercredi, alors qu’elle a ouvert officiellement ses portes à 11h. Déjà, une dizaine de fervents amateurs faisaient la file près de la porte d’entrée, quinze minutes avant l’ouverture. En effet, plusieurs étaient impatients «de manger une bonne poutine» de la Cantine Boivin établie en plein coeur du centre-ville d’Arvida.

Patricia Boivin, l’une des propriétaires de la Fromagerie Boivin de La Baie et propriétaire de la nouvelle cantine, s’est dite très fébrile de voir l’engouement gravitant autour de ce nouveau projet. «C’est mon deuxième bébé», a-t-elle lancé au Quotidien à la suite de la coupe officielle du ruban, précisant que la Cantine Boivin de La Baie était son premier «bébé».

Elle qui a lu les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux au sujet de l’ouverture dit être convaincue que les gens répondront bien à la présence de cette nouvelle cantine à Arvida. «Les gens sont vraiment contents. J’ai déjà plein de téléphones pour des commandes pour emporter de tous les édifices autour», mentionne-t-elle, enthousiaste.  

Elle ne croit pas que la présence d’une deuxième cantine à Saguenay affectera celle de La Baie. Selon elle, la clientèle sera nouvelle à Arvida. «Ceux qui étaient habitués de descendre à La Baie le feront encore, j’en suis certaine, affirme Patricia Boivin. C’est autre chose à La Baie, c’est plus visuel. Les gens descendent pour aller marcher au parc Mars, aller au gelato.»

De gauche à droite : la propriétaire de la nouvelle cantine, Patricia Boivin, en compagnie de la gérante du restaurant Karen Prévost-Théberge, du conseiller municipal Carl Dufour et de Valérie Boivin.

Si l’arrivée de la Cantine Boivin dans le Carré Davis était très attendue de la part des citoyens, elle l’était également pour le conseiller municipal du district 5, Carl Dufour. «Nous les avons rencontrés à trois reprises. Pas qu’ils n’étaient pas intéressés, mais le développement du centre-ville d’Arvida n’était pas nécessairement rendu là, de leur point de vue. Avec les développements que nous avons eus dernièrement y compris l’ouverture du Palace Arvida prévue pour la fin de l’année, je pense que c’était un bon timing pour eux. Ils étaient rendus là.»  

La nouvelle Cantine Boivin représente un investissement d’environ 200 000$. Une quinzaine d’employés y travaillent actuellement.