La campagne de vaccination prolongée

La campagne de vaccination contre la grippe est prolongée jusqu’à Noël. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean ne manque pas de vaccins, mais a de la difficulté à combler les plages horaires avec le personnel en place.

La campagne devait initialement prendre fin le 29 novembre. Les centres de vaccination temporaires seront toutefois fermés et la population sera appelée à se rendre dans les CLSC.

Jusqu’à maintenant, quelque 25 000 personnes ont reçu le vaccin avec le CIUSSS, ce qui est équivalent à l’an dernier à la même date.

Responsable des communications au CIUSSS, Romane Le Gallou explique que des plages horaires sont souvent ajoutées aux disponibilités, que ce soit en ligne ou par téléphone.

« Il faut trouver des ressources à l’interne pour pouvoir ajouter des plages horaires. Nous avons moins d’infirmières que l’an passé, mais nous avons quand même réussi à donner le même nombre de vaccins. »

Actuellement, les cases horaires de novembre sont quasi complètes et le calendrier se remplit rapidement pour décembre. Les gens peuvent cependant vérifier à l’occasion pour voir si des disponibilités ont été ajoutées.

Mme Le Gallou ajoute que les campagnes offertes dans les petits milieux sont pratiquement complètes et l’ajout de plages horaires est favorisé dans les CLSC en priorité.

« C’est la première année que nous prolongeons la campagne jusqu’en décembre. Il y a une plus grande demande et moins de personnel. Ça va quand même bon train avec 25 000 vaccins. »

Pénurie

La pénurie de vaccins qui peut affecter le privé ne touche pas le réseau public. Mme Le Gallou explique que les fournisseurs ne sont pas les mêmes et que le réseau public a l’obligation d’offrir le vaccin.

« En décembre, il y aura des doses », assure-t-elle.