Un Canadien sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

La campagne de la jonquille de retour

Signe que le printemps est bel et bien arrivé, avant même que la neige fonde, les petites fleurs jaunes réapparaissent aux quatre coins de la région. Du 4 au 6 avril, la population est invitée à se procurer des fleurs fraîches afin de soutenir la campagne de la jonquille de la Société canadienne du cancer.

La jonquille est symbole d’espoir, de force, de courage et de vie pour les personnes touchées par le cancer.

Résiliente, la fleur survit aux hivers rigoureux et est la première à se pointer au printemps.

La fleur est devenue un véritable symbole pour la Société canadienne du cancer qui fait de sa vente une campagne annuelle.

Les jonquilles sont disponibles dans plus de 75 points de vente sur le territoire. Plus de 400 bénévoles sont en action afin de faire de la campagne un succès.

La Société canadienne du cancer espère amasser une somme de 100 000 $.

Déjà, 550 entreprises de la région ont acheté leur bouquet de jonquilles en prévente.

« Pour la recherche, le soutien et la prévention, on va faire du beau travail avec ces sous-là », affirme Jane Plourde, agente de développement à la Société canadienne du cancer, Saguenay-Lac-Saint-Jean/Chibougamau/Chapais/Côte-Nord.

Un Canadien sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

« Dites merci aux bénévoles qui s’impliquent pour vous, votre père, votre mère, vos collègues de travail. On connaît tous quelqu’un qui est touché par le cancer. Faites le petit plus, c’est vraiment important », affirme-t-elle.