Kevin Armstrong a reproché à la mairesse certaines de ses déclarations faites dans les médias.

La bisbille sur la dette persiste à Saguenay

Le budget et le report des grands projets n’ont pas encore fini de faire couler de l’encre à Saguenay. Alors que Josée Néron demande à Kevin Armstrong de « trouver des solutions » plutôt que de critiquer, ce dernier estime qu’il faut « choisir nos projets ».

Dès le début de la séance du conseil, Kevin Armstrong est revenu sur les événements du 18 décembre dernier, quand 11 conseillers indépendants ont voté contre le budget municipal, provoquant son rejet. M. Armstrong a reproché à la mairesse certaines accusations faites par la suite.

Josée Néron a affirmé que Kevin Armstrong avait « sorti un lapin de son chapeau » dans différentes entrevues données dans les médias. Elle faisait référence au document d’une cinquantaine de pages dont le conseiller avait fait mention cette journée-là, qui portait sur la dette de Saguenay.

Kevin Armstrong a rappelé à la mairesse Néron qu’il avait fait part de ses inquiétudes relatives à la dette lors de la Commission des finances du 31 octobre dernier. Un point nommé « Estimation de la dette : demande de M. Armstrong » avait été reporté à l’époque.

« Ce que je m’attendais de vous, c’est qu’au cours de ces rencontres-là, vous apportiez des solutions. Faire autre chose que d’arriver le 18 décembre et de voter contre le budget et contre le PTI (plan triennal d’investissement) par rapport à la dette. Ça aurait été plus constructif », lui a répondu Josée Néron.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a présidé un conseil où les échanges ont parfois été houleux.

Lors de la période d’intervention des conseillers, M. Armstrong a renchéri. Il a questionné le bien-fondé de certaines déclarations de la mairesse, faites aussi dans des entrevues. Josée Néron, après le retrait des six grands projets d’infrastructure de la Ville du PTI, a rapidement affirmé dans les médias que ces projets étaient sur pause et que la Ville cherchait des solutions pour les réaliser. Ces affirmations ont fait sourciller M. Armstrong.

« Ça va être à nous de travailler ensemble et de faire des efforts. Il faut mettre le 18 derrière nous et se rallier pour bâtir cette ville-là », a précisé Mme Néron.

Plomb dans l’eau

Le chef d’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, est revenu à la charge pendant la période de questions au sujet de la présence de plomb dans l’eau. Il a accusé la Ville d’utiliser des méthodes inadéquates pour mesurer la présence de ce métal dans l’eau de Saguenay.

« C’est grave ce que vous faites là », a rétorqué Josée Néron.

« Est-ce que vous nous accusez de ne pas respecter les normes du ministère de l’Environnement ? », a demandé le conseiller Carl Dufour, accusant Dominic Gagnon de fabuler.

Josée Néron, Carl Dufour et Kevin Armstrong ont invité M. Gagnon à la prudence dans ce dossier.

Nominations de Jimmy Bouchard

Le nouvel élu de Jonquière, Jimmy Bouchard, a reçu des nominations pour siéger sur différents comités. Celui qui a été élu en décembre dans le district 1 prendra notamment part à la Commission des arts et de la culture, au Conseil des arts, au comité des véhicules hors route, à la table de travail Ville étudiante et à l’Association des gens d’affaires de Jonquière.