La bisbille se poursuit au sein du conseil

Les relations tendues entre les élus du conseil municipal de Saint-Ambroise feront l’objet d’une dénonciation lundi alors que les conseillers Jérôme Lavoie, Nicholas Tremblay, Nathalie Girard et Nathalie Perron ont convoqué les médias en début d’après-midi.

Selon les informations obtenues par Le Progrès, le groupe d’élus entend entretenir la population ambroisienne sur le mauvais climat de travail qui règne autour de la table et sur les comportements du maire Deny Tremblay, qui laisserait la porte ouverte à des citoyens près de l’ancienne administration pour poser des gestes d’intimidation à leur endroit dans la conduite des affaires municipales.

Nicholas Tremblay, conseiller municipal à Saint-Ambroise

« J’ai tenté de façon naïve de travailler en adulte en pensant que la sagesse allait l’emporter. Le maire laisse des gens m’intimider, ce qui fait son affaire puisqu’il aimerait bien que l’un de nous démissionne pour mener seul la barque. Il a déjà affirmé qu’il va se débarrasser des quatre », a commenté brièvement le conseiller Nicholas Tremblay.

Ce n’est pas la première fois que les frasques au sein du conseil municipal ambroisien font couler de l’encre. Le climat malsain entre certains citoyens et les élus a entraîné le départ de trois élus dans le passé, dont la mairesse Monique Gagnon, le directeur des travaux publics de la municipalité, Daniel Girard, et le directeur général, Michel Perreault.

L’automne dernier le maire Deny Tremblay et le conseiller Nicholas Tremblay se sont échangés des procédures judiciaires à propos de la location d’un tracteur, propriété de M. Tremblay, à un sous-traitant embauché par la municipalité.

Ces procédures se poursuivront, lundi matin, au Palais de justice de Chicoutimi.