Selon la coordonnatrice Émilie Guertin, le prêt de livres est loin d’être l’unique raison qui amène les gens à la bibliothèque municipale d’Alma.

La bibliothèque d'Alma fête ses 50 ans

Les festivités sont loin d’être terminées à Alma. Après avoir célébré les 150 ans de la ville au courant de la dernière année, c’est maintenant le temps de souligner les 50 ans de la bibliothèque municipale.

Le premier service de bibliothèque offert dans la ville de l’hospitalité remonte à 1947. À l’époque, un emprunt coûtait 5 cents. Après des débuts laborieux, la première bibliothèque municipale fut inaugurée le 28 janvier 1968 grâce à la collaboration de la Cité d’Alma, de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et de la Société Saint-Jean-Baptiste. À l’époque, 8000 livres étaient disponibles exclusivement pour les adultes dans les locaux de l’école Curé-Lavoie, laquelle fait aujourd’hui partie des installations du Collège d’Alma.

L’omniprésence de la technologie pourrait nous faire croire que le service de bibliothèque n’est plus nécessaire, ce qui est loin d’être le cas. En plus des traditionnels livres, des cours d’informatique, de langues et des nombreuses activités familiales sont offerts à la population. Frédéric Tremblay, conseiller municipal et président du comité de la culture de la Ville d’Alma, ajoute qu’il n’y a jamais eu de baisses affirmées de la clientèle. 

En 2016, 8844 usagers inscrits ont profité des services de la bibliothèque municipale d’Alma. Au total, 180 000 prêts ont été faits, dont 140 000 par les adultes. 92 000 documents sont disponibles ce qui représente 2,9 documents par habitant. Il est toutefois impossible de définir un usager type vu la grande variété de prêts offerts. Chose certaine, les femmes représentent une bonne portion de la clientèle alors qu’elles représentent 60 % des usagers adultes inscrits.

Beaucoup plus que des livres

Le prêt de livres est loin d’être l’unique raison qui amène les gens à la bibliothèque municipale d’Alma, mentionne la coordonnatrice Émilie Guertin. « La bibliothèque est de plus en plus utilisée pour des raisons qui dépassent la lecture. C’est tellement diversifié qu’on n’a plus besoin d’aimer la lecture pour fréquenter une bibliothèque », indique-t-elle. La hausse de prêts des dernières années est expliquée par le développement d’un créneau divertissement. Des trousses thématiques sont maintenant offertes et les jeux de société prennent de plus en plus de place dans la location. L’offre n’a pas fini de se diversifier alors que les prêts d’objets seront de plus en plus présents. 

Concours 50 fois merci 

Pour souligner ses 50 ans, la bibliothèque récompensera ses fidèles abonnés avec le concours « 50 fois merci ». Les usagers qui auront emprunté plus de cinquante documents pendant la prochaine année seront automatiquement admissibles. Les plus jeunes auront également l’occasion de manifester leur amour de la bibliothèque. Ils sont invités à inscrire sur un cœur pourquoi ils aiment fréquenter leur bibliothèque. Les célébrations seront à l’honneur au courant de la prochaine année alors que la bibliothèque d’Alma a prévu plusieurs activités, dont une exposition conçue en collaboration avec l’équipe de la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean.

La première bibliothèque d’Alma a été inaugurée le 28 janvier 1968.