Les élus du conseil d’arrondissement de La Baie estiment que le déneigement était de meilleure qualité avant la fusion avec Chicoutimi et Jonquière.

La Baie mal déneigé, selon les conseillers

Les rues et trottoirs de La Baie sont mal déneigés, estiment les conseillers municipaux de l’arrondissement. Après avoir reçu « plusieurs plaintes », l’échevin Martin Harvey amorce des démarches pour que la planification de ce service revienne à chaque arrondissement.

Celui qui a été conseiller à La Baie avant la fusion déposera une demande aux Travaux publics pour analyser cette possibilité.

« On demande une évaluation de la mise en place d’un de déneigement par arrondissement. Parce qu’il y a des problèmes qu’on n’avait pas avant la fusion. Avant, ça ne prenait pas autant de temps pour enlever la neige. Aujourd’hui, c’est bien trop long. On a aussi des particularités, en fait, chaque arrondissement à ses particularités. C’est pour cette raison qu’on pourrait nous-mêmes mieux planifier le service », a affirmé M. Harvey, qui fait notamment référence à une « population plus vieillissante » et des rues en pentes.

Ce dernier, également président du Syndicat des paramédics du Saguenay–Lac-Saint-Jean, confirme avoir reçu un nombre important de plaintes au cours des dernières semaines. À son avis, son arrondissement mérite plus d’attention sur le plan du déneigement.


« « On est délaissé. Les gens payent des taxes comme tous les autres citoyens. Ils méritent les mêmes services. » »
Martin Harvey

« On est délaissé », a admis le conseiller, interrogé en marge du conseil d’arrondissement, tenu mardi à La Baie. « Les gens payent des taxes comme tous les autres citoyens. Ils méritent les mêmes services. »

Les autres échevins baieriverains, Raynald Simard et Éric Simard, appuient Martin Harvey dans sa démarche.