Le conseil d’administration du Festival du Bleuet a décidé de reporter l’événement à l’an prochain.
Le conseil d’administration du Festival du Bleuet a décidé de reporter l’événement à l’an prochain.

La 60e édition du Festival du Bleuet annulée

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
L’année 2020 devait marquer le 60e anniversaire de l’emblématique Festival du Bleuet. Il en sera tout autrement, alors que le conseil d’administration du festival dolmissois a décidé de reporter l’événement à l’an prochain.

Même s’il s’agit d’une décision « émotive et à la fois nécessaire », la nouvelle présidente du festival Audrey Bolduc a fait savoir que le comité n’a pas pris cette décision à la légère.

« Plusieurs facteurs socio-économiques ont orienté la décision du conseil d’administration [...] nous ne voulions pas prendre des risques financiers qui pouvaient nuire et pénaliser les prochaines éditions. Nous avons également considéré le contexte actuel où plusieurs entreprises et commerces ont dû fermer leurs portes. Face à cette situation, nous étions très inconfortables à l’idée de solliciter, comme lors des années antérieures, leur généreuse contribution financière. »

Dynamisme local

Partenaire majeur dans l’organisation de l’événement estival, la Ville de Dolbeau-Mistassini a été partie prenante des discussions avec le comité afin de statuer sur le futur immédiat du festival. 

Tant la Ville que le Festival ont estimé que l’engagement de la population envers les entreprises et commerces locaux sera un élément essentiel pour faciliter la relance de la vie socio-économique.

Président de Tourisme Dolbeau-Mistassini, Sylvain Gagnon a tenu à rappeler que « c’est en temps de crise que la mobilisation est de mise. Tourisme Dolbeau-Mistassini est conscient du rôle que les festivals et les événements jouent dans notre milieu de vie ainsi que dans notre industrie touristique. Nous les félicitons et nous tenons également à leur confirmer notre support. Ensemble, nous mettrons nos efforts pour maintenir le dynamisme qui caractérise si bien la ville de Dolbeau-Mistassini. »

Artistes à payer

Mis à part deux artistes dont les contrats avaient déjà été signés, la présidente avoue que le festival, qui devait avoir lieu du 29 juillet au 2 août, devrait bien s’en tirer financièrement.

« On n’avait presque pas d’engagement financier envers les artistes. On était à moins de deux semaines de devoir s’engager davantage. Retarder notre décision d’annuler l’événement impliquait trop de risques financiers et on aurait pu mettre en péril la pérennité du festival.»

Sur une note plus positive, Audrey Bolduc croit que ce ne sera que partie remise et espère que bénévoles et festivaliers seront au rendez-vous l’année prochaine. « Il va quand même avoir une 60e édition, mais au lieu d’avoir lieu 2020, elle se déroulera en 2021! »