Vendredi matin, lors de sa comparution au Palais de justice de Chicoutimi, Yves Martin a donc appris que pesaient sur lui trois accusations de conduite avec facultés affaiblies causant la mort et de conduite dangereuse.

Yves Martin: comparution reportée au 21 août

Le récidiviste de l'alcool au volant, Yves Martin, devait être de retour au Palais de justice de Chicoutimi, aujourd'hui. Or, sa comparution a été reportée  au 21 août afin de permettre aux policiers de compléter leur enquête.
Le chauffard, qui aurait décimé une jeune famille dans la soirée du 1er août dernier, sur le rang Saint-Paul, fait face à des accusations de conduite dangereuse causant la mort et de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort.
La semaine dernière, la procureure des poursuites criminelles et pénales, Me Marie-Josée Hamelin-Gagnon, n'avait pas exclu que des accusations de négligence criminelle ayant causé la mort puissent s'ajouter selon les résultats des échantillons sanguins.
Rappelons que le 1er août dernier, Martin circulait dans le rang Saint-Paul lorsqu'il a heurté de plein fouet la voiture de Maxime Perron, Vanessa Viger et leur petit garçon de quatre ans, Patrick. Selon des témoins, l'accusé roulait à pleine vitesse et était visiblement en état d'ébriété. 
Les trois victimes de Saint-David-de-Falardeau ont été portées à leur dernier repos, lundi, à Saint-Honoré.