L’ex-enseignante Nancy Gauthier avait comparu en 2015 pour une accusation de tentative de meurtre.

Voies de fait avec lésion: une ex-enseignante plaide coupable

L’ex-enseignante Nancy Gauthier, de Jonquière, a plaidé coupable vendredi à une accusation réduite de voies de fait avec lésion commises sur sa mère en février 2015.

Le plaidoyer de culpabilité a été livré par Me Charles Cantin devant le juge Paul Guimond au Palais de justice de Chicoutimi. 

Mme Gauthier faisait face à une accusation de tentative de meurtre, voies de fait armées et voies de fait avec lésion avant l’abandon par la Couronne de l’un des chefs les plus graves.

Me Cantin a rappelé qu’à l’époque, une chicane a éclaté entre les deux dames concernant un chien dans un contexte de consommation d’alcool. Une agression au couteau s’en est suivi, causant des blessures mineures à la dame la plus âgée.

Lors de son enquête sur remise en liberté, Mme Gauthier avait été contrainte à suivre une thérapie de trois mois afin de cesser sa consommation problématique d’alcool suivie d’une phase de réinsertion dans la société.

À la suite des événements, Mme Gauthier, une ex-enseignante à la Commission scolaire de Montréal-Nord, est retournée vivre en Beauce et n’a jamais plus revu sa mère, explique Me Cantin.

Le 23 avril prochain, les représentations sur sentence auront lieu au Palais de justice de Chicoutimi. Me Cantin entend se baser sur le rapport présententiel pour éviter la prison à sa cliente.