Les trois passages des deux véhicules impliqués dans cette collision frontale ont été transportés à l'hôpital, mais n'auraient pas subi de blessures majeures.

Violente collision frontale

Une violente collision frontale a fait trois blessés mineurs, en début de soirée hier, sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste.
L'impact s'est produit alors que le conducteur d'un des deux véhicules impliqués quittait la rue Lavoie (perpendiculaire au boulevard) pour regagner Saint-Jean-Baptiste en direction de La Baie. Il n'aurait toutefois pas aperçu le véhicule rouge circulant vers Chicoutimi à quelque 90 kilomètres/heure, selon des témoins rencontrés sur place.
«Ç'a été assez violent. J'étais le premier sur place et j'ai fait la circulation. Les trois personnes ne semblaient pas être blessées gravement. Il n'y avait pas de sang», informe un témoin.
«C'était mon ami qui conduisait l'auto grise, reprend Jean-Michel Côté. Il m'a dit qu'il n'a jamais vu l'autre auto. Il avait mal au genou et au cou. Il avait aussi de la misère à respirer. Les ambulanciers l'ont sorti sur une civière. Son véhicule a fait un tête à queue après le choc.»
«Ça aurait pu être pire. S'il était allé juste un peu plus vite en sortant de la rue Lavoie, il aurait été frappé sur la porte du conducteur directement», s'est-il conforté.
Les passagers de l'autre automobile, un couple d'une quarantaine d'années selon les témoins, ont aussi été transportés à l'hôpital. Les ambulanciers les auraient placés sur une civière et auraient utilisé des collets cervicaux.
Les pompiers ont également été dépêchés sur les lieux afin de couper l'alimentation électrique des véhicules et neutraliser les fuites d'huile d'un des véhicules.
Plusieurs témoins ont regardé la scène de cette violente collision. Des débris et une longue trace de freinage étaient visibles sur les lieux de l'incident.
Par ailleurs, la circulation a été fermée entre les rues des Tulipes et Lavoie pendant la durée de l'opération.