Palais de justice de Chicoutimi

Victime battue à coups de parapluie

Luc Gaudreault, 21 ans, du chemin du Lac Labonté à Saint-Ambroise, a voulu venir en aide à une serveuse d'une salle de billard de Jonquière, mais la méthode utilisée a peut-être dépassé les bornes.
Jeudi soir, l'accusé aperçoit un individu qui semble très entreprenant auprès d'une employée de l'établissement. Il estime même que l'homme lui a manqué de respect.
Selon les informations obtenues, Gaudreault aurait utilisé une baguette de billard pour faire savoir son mécontentement à la victime.
Il l'aurait ensuite attendu à la sortie de la salle de billard, située sur la rue Saint-Dominique à Jonquière. Lorsque la victime a mis les pieds à l'extérieur, Gaudreault en aurait profité pour lui faire un mauvais parti. Il aurait notamment frappé l'individu à coups de pied et se serait même servi d'un parapluie pour poursuivre son attaque. 
La victime est tombée au sol et s'est frappé la tête sur un pot. Gaudreault a poussé sa «gentillesse» jusqu'à maîtriser l'homme impoli jusqu'à l'arrivée des policiers.
Mais lorsque ceux-ci sont arrivés, ils ont remarqué l'état de santé de la victime et ont procédé à l'arrestation du jeune homme de 21 ans.
L'accusé, dont les intérêts sont défendus par Me Charles Cantin, a été accusé de voies de fait armé (parapluie), de voies de fait armées (baguette de billard), de voies de fait causant des lésions et de menaces de mort.
Me Sabrina Tremblay, de la Couronne, s'est objectée à la remise en liberté de l'individu, dont l'enquête caution a été fixée au mardi 1er août.