Nancy Ratté et Saku ont pu intervenir rapidement afin de sortir la victime de son véhicule. 
Nancy Ratté et Saku ont pu intervenir rapidement afin de sortir la victime de son véhicule. 

Une passante sauve une automobiliste plongée dans le lac Kénogami

Une automobiliste confuse a plongé dans les eaux du lac Kénogami avec son véhicule, mercredi matin, à Jonquière. Heureusement, le pire a pu être évité grâce à l’intervention d’une citoyenne qui faisait son jogging dans le secteur avec son chien.

Le véhicule a plongé dans le cours d’eau au débarcadère situé au bout du chemin du Quai, vers 9h. 

Nancy Ratté s’apprêtait à quitter les abords du lac où son chien Saku venait de se rafraîchir quand elle a aperçu un véhicule qui descendait tranquillement. 

«La voiture a continué son chemin. J’ai crié, mais la personne ne réagissait pas», raconte la dame.

Selon la témoin, la personne derrière le volant semblait complètement détachée de ce qui se passait. «Elle me disait que tout allait bien et ses propos étaient confus», explique celle qui a plongé dans l’eau pour lui porter secours. «J’avais de l’eau jusqu’à la taille. La dame ne sortait pas du véhicule. Je me suis approchée, et je l’ai incité à se détacher. Je ne voulais pas appuyer sur le véhicule. J’ai pris sa main et je l’ai sorti par la fenêtre. Trois secondes plus tard, la voiture était immergée.»

Celle qui déjà été sauveteuse a mis à profit ses connaissances. «Je lui ai demandé de se laisser flotter sur le dos, je lui ai dit que je la sortirais de là. Le chien nageait près d’elle et elle le flattait, comme s’il ne se passait rien.»

Le véhicule a été immergé quelques secondes après que la conductrice ait pu en sortir. 

Nancy Ratté joggait sans son cellulaire, mercredi matin. Elle a donc dû courir chez un voisin pour alerter les secours et demander une couverture. 

La dame a attendu les secours avec la conductrice qui, affirme-t-elle, semblait toujours complètement confuse. Cette dernière ne semblait pas paniquée. La présence du chien a probablement aussi contribué à la tenir calme. 

Le setter irlandais n’est pas très affectueux, habituellement. Cette fois, il a entrepris de coller la dame afin de la réchauffer. 

«Le chien savait qu’il fallait qu’il fasse quelque chose. Il est monté sur elle pour la réchauffer.» 

Les secours ont pris le relais à leur arrivée. La dame a été prise en charge par les ambulanciers qui l’ont transporté au centre hospitalier afin que son état soit évalué.

«Il y a finalement eu plus de peur que de mal, mais les choses auraient pu mal tourner, n’eût été l’intervention de la citoyenne», confirme Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay. 

Quant à Nancy Ratté, elle estime avoir fait son devoir de citoyenne. 

«J’ai seulement été là au bon moment», conclut-elle.