Il aura fallu moins de dix minutes aux services d’urgence avant de répondre à l’appel d’électrocution placé par le Laterrois.

Une «nébuleuse» électrisation

Mardi soir, un homme de 37 ans de Laterrière a eu plus de peur que de mal alors qu’il tentait de secourir son chien dans la rivière Chicoutimi. Au moment d’entrer dans l’eau, il a affirmé avoir senti un courant électrique avant de perdre conscience et de revenir à lui. Un incident que le Service des incendies qualifie de nébuleux pour le moment.

Vers 18 h 30, les services d’urgence ont reçu un appel pour une électrocution sur le chemin Saint-Paul à Laterrière.

Hydro-Québec assure qu’aucun bris électrique n’a été observé sur le poteau de la société d’État qui se trouvait à proximité de la rivière Chicoutimi.

L’homme, qui dit avoir encaissé une décharge électrique après avoir tenté de sauver son chien inanimé dans la rivière, a dû être transporté en ambulance au centre hospitalier par mesure préventive. Aucune blessure n’était apparente.

À proximité de la rivière Chicoutimi, un poteau d’Hydro-Québec a été identifié comme une source de courant ayant possiblement pu provoquer la décharge électrique en question. Une mise hors tension du secteur a immédiatement été mise en place pour des raisons de sécurité.

Après plusieurs tests, aucun élément incriminant relié au poteau en question n’a été retrouvé et rien n’indiquait qu’il y ait eu électrisation dans la rivière avoisinante.

Au moment d’aller sous presse, Hydro-Québec et le Service des incendies enquêtaient toujours sur la cause exacte de l’incident, mais l’électricité avait été rétablie.