Une fausse alerte à la bombe lancée à Chicoutimi

Une fausse alerte à la bombe a causé un important déploiement policier, lundi, sur la rue William, dans l’arrondissement de Chicoutimi, vers 19h15.

Un homme dans la vingtaine, qui est bien connu des milieux policiers, a appelé les services d’urgence pour signaler la présence d’une bombe dans un appartement. L’homme affirmait que la bombe qu’il avait installée chez quelqu’un avec qui il venait de se disputer allait exploser dans un délai d’une heure.

Le lieutenant du Service de police de Saguenay (SPS), Stéphane Pellerin, raconte que la procédure habituelle a été suivie, même si l’individu qui a téléphoné à la police a des problèmes de santé mentale.

«Avec l’aide du service des incendies, on a bouclé le secteur et on a commencé les vérifications, qui ont finalement démontré qu’il n’y avait pas de bombe.»

L’opération policière a duré environ une heure.

L’homme a été arrêté par les policiers après avoir appelé au SPS une deuxième fois.

«Il a avoué qu’il avait agi pour se venger», précise M. Pellerin.

Il a été envoyé à l’hôpital pour recevoir les soins appropriés. Celui qui a brisé certaines conditions de sa probation pourrait comparaître mardi matin au Palais de justice de Chicoutimi.