Une entrée par effraction et une voiture abandonnée à l’Usine Rio Tinto d’Alma

Mariane Guay
Le Quotidien
Un homme dans la quarantaine est entré par effraction sur le terrain de l’Usine Rio Tinto d’Alma, samedi, alors qu’il était au volant de son véhicule. Sur les lieux, sa voiture est tombée en panne et il a quitté, y laissant sa voiture abandonnée.

L’événement se serait passé samedi matin, mais les policiers ont été contactés en soirée, lorsque des employés de l’usine ont remarqué le véhicule suspect.

Selon les informations de la Sûreté du Québec, il serait entré sur le site en passant par le poste d’accueil. Dans la manoeuvre, le véhicule aurait été en mesure de passer sous une barrière de sécurité. Personne ne l’aurait vu. Un peu plus loin, sa voiture est tombée en panne et il a quitté les lieux.

Les policiers ont fait du ratissage dans la salle de cuves afin de trouver l’homme.

Finalement, l’individu a été arrêté peu de temps après l’intervention des policiers, alors qu’il faisait de l’autostop. L’homme a, par la suite, été libéré sous promesse de comparaître. Il fera face à des accusations d’introduction par effraction et de bris de condition.