Une douzaine d’impacts mineurs à Saguenay

Plus d’une douzaine d’accidents se sont produits à Saguenay, dimanche, avec la quinzaine de centimètres de neige qui sont tombés sur le secteur. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé.

La neige qui est tombée dans la journée de dimanche a fait bien des heureux et donné au décor une belle ambiance de Noël. Par contre, ces quelques centimètres ont rendu la conduite plus difficile, alors que la chaussée était glissante et enneigée.

« À Saguenay, il y a eu plusieurs sorties de route et accrochages dans le secteur. Il n’y a pas eu de blessés, mais les accidents ont causé des bris matériels », a confirmé le lieutenant Denis Harvey du Service de police de Saguenay, joint par Le Quotidien en fin de journée. Les routes semblaient en majorité enneigées. Selon la station de Météo Chicoutimi, à 22 h, il était tombé 14 cm de neige à Saguenay. Cette station a aussi enregistré des rafales de vent qui ont atteint 42 km/h à 13 h 13.

Il valait mieux marcher pour profiter de la neige.

Pour le reste de la région, les conditions routières étaient toujours aussi difficiles. « Il y a eu deux sorties de route sur la 169, en après-midi dimanche. Il y avait des blessés mineurs », a précisé l’agent Louis-Philippe Bibeau, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien, dimanche après-midi. Selon Environnement Canada, la route 169 a été enneigée pendant toute la journée. Au moment d’écrire ces lignes, l’autoroute 70, les routes 169, 170, 172 et 175 sont toujours enneigées. Quelques endroits avaient même des lames de neige qui rendaient la visibilité plus difficile.

+

OPÉRATION MOTONEIGE DE LA SQ

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l’opération Impact motoneige, samedi, sur les monts Valin, afin de prévenir les comportements dangereux. Dix-huit patrouilleurs ont effectué le contrôle de la vitesse, des capacités affaiblies et le respect des arrêts obligatoires dans les sentiers de motoneige afin de prévenir les accidents. Ces trois fléaux sont les causes principales des collisions mortelles ou avec blessés graves. Les policiers surveillaient ce secteur afin de marquer leur présence et d’encourager les motoneigistes à conduire prudemment. 

« L’an dernier, il y a 19 décès en 18 accidents de motoneige dans la province », a commenté l’agent aux communications Louis-Philippe Bibeau. Vendredi soir, des agents déjà sur place avaient commencé l’opération. En seulement quatre heures, ils ont émis dix constats d’infraction et arrêté une personne pour conduite en état d’ébriété. Rappelons qu’un premier accident mortel est survenu il y a quelques semaines dans ce secteur. 

« Nous avions prévu de faire cette intervention plus tard dans l’année, mais avec l’arrivée anticipée de la saison et un premier accident, nous avons décidé de devancer la date », a commenté l’agent aux communications. Les policiers vérifiaient aussi la conformité des véhicules et les droits d’accès aux sentiers.